Jan
17
GRANDEUR : LA FIN HEUREUSE DE NOTRE DAME DES LANDES

Je ne savais pas comment classer ici l’information. Je devrais écrire plutôt « fin de grandeur ».

Bref, on a enfin atterri, ce qui est normal pour une affaire d’aéroport.

Evidemment,  ça va encore couter de l’argent en indemnités diverses et variées, et ce sera toujours au contribuable à payer.

Cela dit, le gouvernement  actuel a fort bien fait d’abandonner ce projet stupide.

Je ne suis pas client habituel de l’aéroport de Nantes.

Chaque fois que j’y ai attendu un avion pour Marseille, et Dieu sait qu’il faut attendre,  car les foules ne se pressent pas, j’ai surtout constaté un vide presque sidéral.

A l’évidence, l’actuel aéroport  suffit largement pour le trafic, et il  était temps de revenir à la raison.

Bravo.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA