Mar
28
GUERRE CIVILE : CE QUE J’ECRIVAIS LE 6 SEPTEMBRE 2015

GUERRE CIVILE : CE QUE J’ECRIVAIS LE 6 SEPTEMBRE 2015

 

POUR NE PAS L'APPRENDRE TROP TARD, suivant la formule de notre ami HUVELIN

Hier, aux Universités d’été du Front national à MARSEILLE,  après des échanges sur l’indépendance politique des juges, un colonel de de gendarmerie en retraite,  appelé à intervenir au forum sur la sécurité qu’animait  par Gilbert COLLARD,  pour le Rassemblement Bleu Marine,  nous a déclaré en public ceci :

  • Les fameuses fiches S, tenues sur les acteurs éventuels d’actes graves mettant en cause la sécurité générale, sont parfaitement à jour, sauf que pour respecter –et pourquoi donc- une directive de la Commission Informatique et Liberté- elles sont détruites au bout de deux ans.

  • Suivez le raisonnement : il suffit à un apprenti terroriste de se douter un peu, de se faire petit pendant deux ans, par exemple en allant se faire oublier ailleurs en d’autres pays, pour revenir tranquillement chez nous : c’est très exactement ce qui s’est passé dans l’affaire du Thallys.

  • Du coup, ajoutait ce colonel, on s’attend à tout moment à un énorme attentat.

                 _______________________________________________________

 

Le Bataclan, c’est le 13 novembre 2015, deux mois plus tard.

A moins qu’on ne parle de Bruxelles ou d’autres.

 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA