Mar
31
GUYANE: PETIT COURS DE DROIT CONSTITUTIONNEL A L'ATTENTION D'UNE SECRETAIRE D'ETAT SORTANTE

 

Préambule de la constitution de 1958.

(…)  La République offre aux territoires d'outre-mer qui manifestent la volonté d'y adhérer des institutions nouvelles fondées sur l'idéal commun de liberté, d'égalité et de fraternité et conçues en vue de leur évolution démocratique.

ARTICLE PREMIER.

La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée.
(…)

 

ARTICLE 3.

La souveraineté nationale appartient au peuple qui l'exerce par ses représentants et par la voie du référendum.

Aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s'en attribuer l'exercice.

(…)

 

 

Chère ministre crétine, le peuple guyanais n’existe pas.

Aujourd’hui en tout cas.

Mots-clés: 

Commentaires

Nom: 
Bâtonnier GIROUD

une polémique lorsqu'on avait parlé de "peuple corse" !

Je pensais aussi à cela.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA