Jul
03
IDENTITE NATIONALE : COCORICO A L’ALOUETTE II

 

On  sait par le Parisien libéré, toujours aussi bon sur ce type d’information, que l’hélicoptère qui est allé chercher dimanche  dans la cour d’honneur de telle prison un dangereux délinquant, condamné pour l’assassinat d’une policière, on sait que c’est une Alouette II.

Bigre. L’engin a du être construit en 1956 ou 1957.

 C’est de l’histoire antique de l’aviation.

A l’époque, c’était produit par  SUD AVIATION à Marignane, qui maintenant est devenue une filiale du groupe AIRBUS.

Du matériel  de qualité et indestructible.

Je pense à l’instant  à un  mien  cousin germain, aujourd’hui décédé,  ayant  occupé une haute fonction  dans le groupe,  en concurrence  à l’export avec l’américain Bell, qui disait tout le temps la supériorité de ce qui se produisait ici.

La preuve, il y a au moins ça qui a marché au crédit français.

Mots-clés: 

Commentaires

Nom: 
GILLES HUVELIN
Site: 
www.huvelin.associes.fr

que l'armée française avait utilisé l'alouette 2 pour l'ALAT. Prevoyante, elle en avait gardé 72 en caisses au cas où. Et puis elle a décidé de changé de génération de matériel et le Domaine a été chargé de vendre aux enchères les alouettes 2 restées en caisses. D'où la présence encore dans le ciel de cet hélico mythique...tout neuf. Enfin presque.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA