Jul
31
IDENTITE NATIONALE : DU BARBIER DU ROI AU COIFFEUR DE MONSIEUR HOLLANDE

 

L’actualité est si fournie et si grave, un (gros) clou chassant l’autre chaque jour, du coup, la polémique de la rémunération extravagante du coiffeur du président de la République s’est apaisée.

Il n’y a guère que l’hebdomadaire MINUTE (oui, je choque, je sais) pour avoir  très sérieusement traité de la question dans une rubrique « histoire et actualité », dans son édition du 20 juillet.

On nous raconte ainsi que le poil a longtemps été associé à la puissance et au pouvoir.

Pour se débarrasser d’un rival gênant, les rois mérovingiens ou carolingiens se contentaient de lui faire couper les cheveux et de l’envoyer dans un monastère.

Remarquez que les monastères sont désormais eux aussi dangereux en France.

Revenons au barbier. Il en existe un très célèbre, un certain Olivier LE DAIM qui fut l’homme de confiance de LOUIS XI. 

D’après Victor HUGO – rien n’est donc moins sur- il parait que ce barbier-là avait l’air mauvais, le mine fière et la tête haute. Au premier coup d’œil on voyait sur son visage l’arrogance, au second la ruse.

Barbier du roi, LE DAIM cumula les titres, et devint même ambassadeur du monarque. Mais il termina mal.  Très mal, il finit pendu. Parait-il après un procès discutable.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA