May
29
IDENTITE NATIONALE : LA NATURALISATION DE L’AFRICAIN SAUVETEUR

 

 

Bon  la décision présidentielle  de naturaliser rapidement tel Africain qui a sauvé un enfant  n’a rien de bien extraordinaire.

C’était déjà plus ou moins écrit à l’art. 4 de la déclaration des droits de 1793, qui n’a jamais été appliquée en toutes ses dispositions.

Voici déjà l’art. 4. Tout homme né et domicilié en France, âgé de vingt et un ans accomplis ; - Tout étranger âgé de vingt et un ans accomplis, qui, domicilié en France depuis une année - Y vit de son travail - Ou acquiert une propriété - Ou épouse une Française - Ou adopte un enfant - Ou nourrit un vieillard ; - Tout étranger enfin, qui sera jugé par le Corps législatif avoir bien mérité de l'humanité - Est admis à l'exercice des Droits de citoyen français.

 

Je signale charitablement que cette constitution prévoyait aussi  le droit de rébellion pour le peuple français…

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA