Apr
02
JUSTICE : LA RUE LEGITIME CONTRE LES JUGES

 

Je n’imaginais pas que ça irait si vite. L’analyse que j’avais donnée voici 48 heures  de la situation au Venezuela était exacte en tout cas.

Au moment précis où la présidente nationale du parquet financier local s’affiche avec le président de la République vénézuelien,  dont la légitimité n’existe plus, la Cour supreme  du pays qui souhaitait relever les pouvoirs des députés majoritaires de l’opposition, est bien obligée d’y renoncer,  devant la menace de la rue.  Après un processus  d’inamissible blocage constitutionnel.

J’imagine que ce n’est pas terminé. Les juges sont allés trop loin en tout cas.

La rue démocratique, risque bien d’avoir le dernier mot. Ici, on la dirait populiste.

Car la rue c’est quelquefois aussi autre chose que les révolutionnaires de gauche.

 

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA