Oct
30
JUSTICE LE TRAITEMENT DIFFERENCIE DE L'AUDACE

 

Dites, c’est quoi au juste chez les bien-pensants au pouvoir,  surtout dans les média,  « merde aux média «,   comme dit l’autre, d’informer  avec des sous entendus moralistes (ah, les moralistes !) autour de la sortie du territoire dominicain, pays sympathique,  dont la rigueur en matière d’organisation judiciaire n’est peut être cependant remarquée,  des deux pilotes d’aviation français qui y étaient en procès ?

Ah oui, il y a un député européen, il s’appelle CHAUPRADE et il est quelle horreur sur une liste du Front national. Malheur.

Il est donc douteux.

Il faut même faire venir à sa rescousse notre ineffable confrère DUPONT- MORETTI, ineffable en ce sens  qui ne dit plus rien désormais contre le Front national, maintenant qu’il est devenu l’avocat des deux pilotes.

Ineffable, mais si talentueux.

Mais c’est quoi ce binz ?

Imaginons  maintenant un instant qu’un député communiste (bon, il n’y en  a plus), allez,  un député socialiste (il en reste) soit allé chercher deux Français détenus dans les geôles d’un pouvoir réactionnaire,  capitaliste,  bourgeois,  raciste (j’arrête la liste des adjectifs). Tiens, par exemple, chez le Syrien.

Grands dieux (qu’est ce que j’écris moi, pas de dieux, surtout pas), tout le P.A.F., lire paysage audiovisuel  français l’aurait couvert de louanges. Il aurait été traité comme un roi, on n’aurait vu et entendu que lui sur les média.

Deux poids deux mesures.

Bravo CHAUPRADE et les autres qu’on ne connait pas.

Parce qu’au surplus, tous vos critiques si  tendancieux, sont surtout d’une incompétence crasse. Deux raisons au moins.

  1. La France n’extrade pas ses nationaux (sauf en Europe unie, et dans quelques très rares cas limitativement prévus, avec quelques Etats déterminés et encore)

  2. Le Code pénal français est formel, qui permet de poursuivre en France des Français pour des infractions commises à l’étranger. Vous m’avez compris : si on a quelque chose à leur reprocher, les deux pilotes risquent la justice française. On a donc systématiquement du désigner un juge d’instruction français. Je crois même bien que c’est déjà fait, depuis longtemps, avec un juge marseillais.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA