Aug
31
JUSTICE : LE VIOL ET L’ARGENT DE POCHE DES DELATEURS

 

L’épidémie de dénonciations de viols s’étend et voici maintenant quelle concerne Gérard DEPARDIEU. Viols à répétition sinon  on comprend bien puisque la victime  dit en avoir  redemandé.  Du déjà vu.

Il faudra donc  bientôt penser à créer un groupe de défense des pseudos  violeurs et un autre de leurs avocats.

 

C’est la question que j’ai posée il y a quelques semaines qu’on doit poser à nouveau.

 

Comment l’information  de la plainte a-t-elle filtré au départ des services de police ? Comment la presse l’a-t-elle apprise (le média, c’est cette fois ci R.T.L. et plus B.F.M.).  Est-il exact que les media  rémunèrent les informateurs de fil  rouge ? Ces derniers sont-ils les policiers ? C’est combien ? Il se passe quoi en cas de classement ?

En attendant, je cite notre confrère  Hervé Temime. « Je regrette le caractère public de cette procédure qui porte un préjudice majeur à Gérard Depardieu, dont je suis convaincu que l’innocence sera reconnue », a-t-il ajouté, appelant à « un maximum de retenue et de modération ».

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA