Nov
27
JUSTICE: LETTRE OUVERTE A LA BATONNIERE ET AUX MEMBRES DU CONSEIL DE L'ORDRE MARSEILLAIS

Alors, voilà, vous avez décidé d’une nouvelle grève, la énième. D’habitude, je ne les fais pas, mais là, ça m’arrange, pour telle audience, car j’ai au même moment un rendez vous médical important.

Votre programme est complètement imbécile, même si sagement, vous y avez retiré l’appel à l’insurrection.

Vos protestations sont d’autant plus débiles que les réformes en cours sont dans la droite ligne d’un plan ancien et connu. Il y a du DATI la dedans, et elle savait ce qu’elle disait. Le barreau de Marseille n’a rien à foutre de la suppression des tribunaux d’instance, et nous devons défendre nos clients, pas la justice.

Au passage,  on observe le hiatus à mourir de rire entre le slogan « contre une justice morte », d’un coté, et le site Internet de l’Ecole nationale de la magistrature dont sont issus les magistrats judiciaires, site qui vante au contraire « la vitalité de la justice française ». Au point qu’on cherche même à l’exporter aux Etats qui voudront bien nous copier. Il serait cocasse d’y trouver la Turquie.

Mais  c’est la fin de votre circulaire  qui touche au sublime ridicule.

On vous cite dans vos projets :

« Convoquer les Députés avocats de la majorité pour l’organisation d’une réunion avec l’ensemble des avocats de notre barreau afin qu’ils puissent expliquer leur position sur ce projet de loi et leur faire part de nos objections. »

La première observation et  pourquoi les députés et pas aussi les sénateurs ?

Bon, ils sont douteux.

Reste les députés  avocats. Pour qui vous prenez vous au point de « convoquer » les députés. LOUIS XVI dans le temps avait convoqué les états-généraux en 1789. On sait comment ça a mal fini pour lui ensuite.

On suppose que vous voulez convoquer les  avocats députés locaux. Il n’est pas évident qu’ils acceptent, alors,  imaginez vous bien,  les confrères d’ailleurs.

Bref, on doit s’intéresser aux 16 députés des Bouches-du-Rhône. Sauf erreur de ma part et ne je me trompe pas, un seul député des B.D.R. est avocat. Une certaine Alexandra LOUIS. Compliments, je n’ai pas l’honneur de vous connaitre. 99 % des confrères non plus, mais vous avez été élue dans le holdup up MACRON. Compliments. Vous êtes également  membre de la commission des lois. Compliments à nouveau.

Donc vous allez convoquer UN seul député avocat. On a bien noté que vous ne voulez que du député de la majorité. Ca tombe bien, l’intéressée est de la majorité.

Franchement, c’est à la fois très court et vexant pour les autres.

Coté député d’abord.

Nous avons la chance d’avoir ici le plus grand tribun de France député de la 4ème circonscription du département qui correspond au surplus et très exactement à celle où sont le Tribunal et la maison de l’avocat. Il s’appelle Jean-Luc MELENCHON. Du lourd bien que non avocat.

Coté avocats, ensuite.

Nous avons Gilbert COLLARD, lui question justice, il en connait un rayon et depuis 48 ans. C’est du très lourd, avocat. Certes, il est élu Rassemblement national du Gard. Et alors ?

Le problème est que ni l’un ni l’autre ne sont de la majorité. Et alors ?

Parce que question dérèglements de la justice, et solutions à y apporter, le second plus que le premier, peuvent vous en dire pendant des heures. Pour le premier, ce sont même d’odieux travaux pratiques.

Je dis  finalement qu’il est lamentable que le barreau de Marseille se ridiculise à ce point.

P.S. A défaut d’autre avocat député de la majorité et du coin, vous avez aussi Mohamed LAQHILA. Il n’est certes pas avocat, mais expert-comptable. On doit pouvoir parler avec lui sérieusement  au moins du périmètre du droit. Et de plein d’autres choses.

 

2ème P.S.: Et en plus COLLARD est l'oncle du prochain batonnier....

Mauvais, vous êtes très mauvais.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA