Apr
28
JUSTICE MAGISTRAT ET MENSONGE

 

Alors voilà, on a maintenant  trouvé le magistrat de service pour vous déclarer,  la main sur  la cœur que si jamais Marine LE PEN était présidente de la République, il ne pourrait plus servir l’Etat.

Qu’il s’en aille donc, au surplus parce qu’il ment tout simplement en nous servant le couplet habituel de PETAIN et des Juifs.

Zut à la fin. Nous ne sommes pas responsables des fautes  du peuple français en 1940. Ni mes amis, ni moi.

La vérité est que l’intéressé,  né en 1950  à Constantine,  est atteint par la limite d’âge et que quel que soit celui que nous élirons prochainement, Monsieur Serge PORTELLI ne sera plus magistrat.

Et qu’il ne nous fasse pas non plus le coup des grands principes. Je suis pied noir  comme lui, moi plus vieux que lui,  et je lui interdis aussi de parler en ce nom là.

La vérité, c’est cela.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA