Oct
08
JUSTICE : QUAND L’AVOCAT NE SAIT PAS, NE SAIT PLUS

Commentaire d’une cliente,  plus très jeune,  justement acide,  qui aimerait bien terminer un jour ou l’autre,  un procès en captation de l’héritage qu’elle n’a pas reçu de ses parents,  décédés depuis longtemps, et qui aurait aimé une fixation prioritaire.

 

Elle répond à l’avocat qui  a tout tenté, y compris la documentation médicale justifiée, cancer compris, requête pour un jour fixe, autre requête au président de chambre à la cour.  Et qui lui a demandé «  avez-vous une autre astuce ? »

 

Alors voila :

 

« « Je n'ai aucune astuce dans ma besace...

 

Avez vous des filières corse? franc-maçon? politique?

 

Merci quand même... » »

Mots-clés: 

Commentaires

Nom: 
Bâtonnier GIROUD

d'une affaire est devenue très compliquée et le refus opposé n'est pas toujours bien compréhensible.

On a parfois l'impression d'une loterie.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA