Feb
21
LA CRISE : NUTELLA SERAIT-ELLE LA CAUSE DU CONFLIT FRANCO ITALIEN

 

Voici la dramatique question qu’on est en droit de se poser ce soir, maintenant qu’on a appris que le groupe FERRERO,  qui possède la marque,  a fermé son usine normande, laquelle fabrique en France le NUTELLA, et autres petites choses en chocolat. Problème technique de qualité nous dit-on.

A voir.

A ne surtout pas confondre avec FERRERO, le couscous de mon pays, dont l’usine est rapatriée à Vitrolles,  qui était,  pour autant que je  me souvienne la marque habituelle qu’utilisait ma mère. Il y avait certes le couscous RICCI, mais elle préférait FERRERO.

La fin de l’Algérie française a réuni les deux marques, FERRERO    et RICCI près de Marseille.

On me dit qu’ils exportent même du couscous en Algérie, aujourd’hui, c’est possible.

Non, l’autre FERRERO, celui qui nous intéresse, ce n’est pas un sympathique  petit pied noir, mais  c’est lui un gérant mondial du chocolat sous toutes ses formes.  Qui possède et produit NUTELLA.

Alors voilà, pour l’instant il n’y aura plus de NUTELLA français.

Serait-ce une mesure de rétorsion des infâmes fascistes qui tiennent le pouvoir en Italie ?

Alors, au lieu de nous expédier leurs bersaglieri,  qui seraient sans doute  reçus à bras ouverts ici, on ferme l’alimentation française en NUTELLA.

Peut etre va-t-on la transférer dans un pays plus sur que la France.

La situation est suffisamment grave pour que ce billet soit bien lu et compris de tous.

A défaut d’allons aux armes citoyens, allons aux pots, les amis, aux pots de noisette et chocolat.  A moins que vous ne préfériez le couscous.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA