Nov
27
LETTRES DE MON BARREAU : 1ER TOUR DES ELECTIONS DU DAUPHIN

Ouf ...

Commentaires

En voici.

Le binome en forme de couple à la CEAUSESCU, constitué de mon accusateur, exécuteur des basses offices de tel batonnier contre moi devant le C.R.D., d'une part, et l'impayable consoeur, future ex vice batonnière dont le seul but était de recevoir , si elle avait été élue, tous les matins les doléances des confrères pour que l'autre (l'ex futur batonnier) fasse regner la discipline et la terreur.

Le premier, dont l'absence de qualité n'avait pas encore été reconnue par la Cour de cassation, (à l'époque les arrets contre Grenoble pour le notaire -vous l'avez mis en ligne aussitot- et les avocats n'étaient pas connus), le premier donc s'était opposé à une demande de renvoi de mon confrère Massimo BIANCHI qui me défendait aux cotés de Philippe KRIKORIAN. Le C.R.D. avait du accepter le renvoi finalement.

Sa conduite a été fustigée sur la blogosphère par les blogueurs présents à l'audience. Mes amis Jacques JANSOLIN et Michèle NAUDIN. Et Nicolas CREISSON.

Quant au reste, tout le monde n'est pas FOUQUIER TINVILLE, heureusement parce qu'au surplus, il n'y a plus de guillotine en service pour les exécutions. Comme on l'avait fait avec ce type là.

Nom: 
Pierre DOYEN
Site: 
http://

Il n'y a plus de guillotine pour exécuter les caporaux FOUQUIER TINVILLE. Qu'à cela ne tienne, il suffit de puiser dans l'arsenal judiciaire, pour leur envoyer une batterie de scud.

Les caporaux ordinaux, ne sont pas des diplomates ni des plénipotentiaires, ils ne ne bénéficient d'aucune immunité juridictionnelle. la loi s'appliquent à eux comme pour tout un chacun. Nul n'est tenu de leur faire des salamalecs!

Il y a des Confrères de qualité à Marseille qui peuvent prétendre à être élus.

Je suis certain que vous en connaissez !

Il ne s'agit nullement de désigner "l'exécuteur des hautes oeuvres" mais d'élire celui ou celle qui sera amené(e) à succéder au Bâtonnier actuel.

Marseille est un grand barreau avec des Confrères de qualité.

Je suis certain qu'il existe ainsi des avocats prêts à se dévouer pour les autres sans aucune arrière pensée destructrice.

Justement, ce ne sera surtout pas celui-là dont la seule heure de gloire a été de présider le C.R.D. un temps.

Le batonnier (1) fouettard.

_____________________________________

(1) Je travaille à un texte qui, vous vous en doutez, a toutes les chances d'etre transformé en proposition de loi sur le titre et sur la fonction, y compris sur l'organisation de la fixation des honoraires.

Vous voici maintenant apprenti législateur !

Oui, ceci voudra dire tout simplement que la blogosphère des avocats aura servi au droit positif.

Qui peut jeter la pierre ?

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA