Dec
20
LETTRES DE MON BARREAU : J’ETAIS FILS DE PUTE, JE ME SOUVIENS AVOIR ETE AUSSI STUPIDE ET SALAUD

 

 

Non, c’est vrai quoi, comme 6.800.000        autres Français électeurs du Front national ou du Rassemblement Bleu Marine,  je savais déjà  par le dénommé MADENIAN,  le  si grand ami  du conseil de l’ordre de Marseille et de son bâtonnier, que j’étais fils de pute, suivant la déclaration solennelle pour laquelle il a été condamné par le Tribunal correctionnel de PARIS.

J’avais oublié l’ineffable Bernard TAPIE, qu’on vient d’aller chercher à la rescousse, pour 440.000.000 €.  C’est que ce  dernier attaque à nouveau le Front national, pour faire bonne contenance.

En 2014, il avait  jugé ses  électeurs  « stupides ».

Vingt-deux  ans plus tôt, il  les avait  traités de « salauds ».

Remarquez que désormais, c’est peut-être l’effet des condamnations de toute nature contre lui, sans compter son holdup  judiciaire, il semble aujourd’hui changer de ton lorsqu’il explique que les politiques font actuellement « une erreur » en promettant « l’apocalypse si le F.N. arrive au pouvoir », car ceux qui votent pour ce parti ont « déjà, à tort ou à raison, le sentiment de la vivre ».

Remarquez que c’est nettement moins grave qu’être fils de pute.

Et si nous appelions au boycott de La Provence, son si médiocre quotidien ?  En voilà une bonne idée ici en Provence, où plus de 42 % des habitants,  presque un sur deux,  vote F.N.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA