Apr
20
LETTRES DE MON BARREAU : LE MYSTERE DE PELISSANE

 

S’il fallait s’en assurer, c’est dans les « Confidences d’un ténor du barreau », celles de  Paul LOMBARD, tout récemment décédé, écrites dans la réalité par Laurent BOSCHER, qu’on voit justement que mon maitre n’a pas écrit directement.

Quelques fautes de noms propres qui ne trompent pas.

D’un lieu proche du site de l’affaire, on  parle de LA BARBIN ou lieu de LA BARBEN.

Et on appelle KREKORIAN, le commissaire principal KRIKORIAN, Grégoire KRIKORIAN, qui dirigeait alors la police nationale d’AIX EN PROVENCE,  lequel est  le père, toujours parmi nous,  de notre confrère et mon ami Philippe KRIKORIAN.  C’est lui qui avait mené l’enquête policière.

Histoire ténébreuse à souhait, dans laquelle un sujet britannique, Jérémy CARTLAND, défendu par Paul LOMBARD, était à l’occasion du meurtre de son père,  à la fois partie civile, justement près d’AIX EN PROVENCE, et inculpé, sur le travail de la police locale,  pour parricide.

L’affaire fut in extremis transférée à la demande des Anglais  à la police britannique, et finalement classée outre Manche.

 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA