Jan
28
LETTRES DE MON BARREAU MEME SAMIRA GHALLI LE DIT

 

Samira GHALLI, c’est cette Beurre des quartiers nord de MARSEILLE, qui a percé au Parti socialiste et qui a même réussi à prendre la mairie des 15-16èmes arrondissements de la ville (les quartiers nord). Battant mon ami de si longtemps, le docteur Bernard MARANDAT, pour le Front national.

Et elle est sénatrice.

Alors voilà, Samira GHALLI dit qu’à MARSEILLE, on est racistes et qu’on ne pourrait jamais y élire un maire Arabe. Je n’entre pas dans le débat.

Par contre, rapporté proportionnellement au niveau du barreau de MARSEILLE, ça donne que je n’ai jamais été élu au conseil de l’ordre, pas plus qu’aucun Arménien en IAN  jamais, ni au conseil de l’ordre ni au bâtonnat. J’ai abandonné. Et on me poursuit au disciplinaire parce que je l’ai écrit ici sur ce blog. Manque de délicatesse, comme ils disent.

Mon ami Philippe KRIKORIAN, lui,  n’abandonne pas.

Il est plus jeune que moi, mais  il y a des années qu’il se présente systématiquement, il est toujours battu. Et ça rigole, je ne vous dis pas.

Et quand il critique avec moi les élections,  sur un plan technique et administratif, un ancien bâtonnier (Corse de son état) vient dire  à la Cour d’appel qu’il est fou, et que moi aussi.

Et que notre protestation  à tous les deux est un prurit. En français dans le texte.

Ne croyez-vous pas que les  Arabes ont décidemment plus de chance que les Arméniens, non ?

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA