Nov
15
LETTRES DE MON BARREAU

 

Pendant que l’A.N.A.A.F.A. indique que sa statistique révèle un moins 13 % l’an dernier (et c’était déjà la même tendance l’année d’avant) dans les bénéfices moyens des avocats de France, c’est le silence total de la part des élus.

Voyez à Marseille, plus gravement touchée : la bâtonnière voyage à Londres  pour signer une déclaration des droits de l’humanité dont tout le monde se fout pas mal. On organise un concours de boules. Et puis une exposition d’artistes de je ne sais pas quoi encore.

La profession crève, les élus s’en foutent. Ils s’occupent de déontologie, tiens aussi de me poursuivre parce que j’ai écrit et je maintiens que le barreau de Marseille est raciste à la cause arménienne. Oh, non, l’affaire n’est pas terminée.  Ma détermination est largement supérieure à leur bêtise courante.

Remarquez, on peut penser qu’ils ont bien raison, puisqu’il ne trouve une majorité de crétins pour les élire.

 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA