Feb
05
MARSEILLE : CHRONIQUE DES HAUTS MARCHANDS DE SOMMEIL

C’est désormais à celui qui découvrira tel personnage de qualité respectable parmi les hauts marchands de sommeil des immeubles détruits de la ville.

On a eu droit  un joli lot d’avocats,  et quels avocats  S.V.P., de conseillers municipaux aussi.

On a même failli avoir un autre avocat, sauf que là, problème, le journaliste de La Marseillaise s’est trompé. Avant de dire qu’Untel est propriétaire, il faut aller vérifier au fichier immobilier et avant de dire qu’il est associé dans une S.C.I. elle-même propriétaire, il faut aller vérifier au registre du commerce.  J’ai donc du remettre les pendules à l’heure pour tel confrère et ami, et le journaliste a reconnu son erreur.

Mais du coup, mes recherches à moi aidant, j’ai trouvé sans compter que je sais lire, j’ai trouvé dans la liste quelqu’un qui pourrait bien etre un professeur d’économie politique à la Faculté de droit. Que le journaliste appelle un économiste. Economie de l’immeuble en ruine de marchand de sommeil, nouvelle matière.

Diantre !

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA