Nov
28
MARSEILLE : LA MARSEILLAISE EST EN FAILLITE

 

Enfin, je parle du quotidien communiste, pour la énième fois, en redressement judiciaire. Il serait temps de cesser à chaque fois d’aller en plan de continuation, toujours voué à l’échec. Liquidons. Les créanciers seront payés : le quotidien communiste devra vendre son patrimoine foncier. Je connais des acheteurs. 

Mots-clés: 

Commentaires

Nom: 
Bâtonnier GIROUD

meurt, c'est toujours un déchirement même si on ne partage pas l'orientation du journal.

Nom: 
Gilles Huvelin
Site: 
www.huvelin-associes.fr

de Monsieur POUTINE ressemble de plus en plus à l'Union Soviétique je constate que l'4orchestre Rouge n'a pas mis longtemps à reprendre du service, particulièrment mais pas que, sur les réseaux sociaux. Les dockers dont je croyais que le régime de monopole d'embauche réservé avait pris fin ainsi que celle des chargements et déchargements au profit d'entreprises privées et des équipages refont le forcing; la CGT n'a pas abandonné la violence et hurle à la dictature parce que ses victimes portent plainte et obtiennent des condamnations. Personnellement j'en ai par-dessus la tête que la presse communiste soit systématiquement renflouée comme la SNCM le fût pendant des lustres au nom de la peur et non la paix sociale. La disparition de Minute ne ferait pas verser une larme aux défenseurs de la Presse d'opinion, alors que l'on arrête de nous bassiner sur "La Marseillaise" qui devrait s'appeler "L'internationale"....mais il s'agit encore de l'usage de la dialectique marxiste j'imagine....

Et en plus, il traine le bruit  que la  fortune indirecte  La Marseillaise jusqu'ici a été constituée par les confiscations d'immeubles à la fin de la dernière guerre mondiale.  Je ne sais pas.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA