Sep
27
MARSEILLE : POURQUOI LA VILLE EST-ELLE CITEE DANS TOUS LES COUPS TORDUS

 

En mettant de l’ordre dans une bibliothèque, je tombe sur un ouvrage ancien, le dictionnaire des trucs.

Qui cite évidemment le célèbre faussaire du XIXème siècle, VRAIN LUCAS – qui n’était pas marseillais le moins du monde - lequel fabriquait des milliers de faux documents historiques, spécialement à la demande de sa victime préférée et consentante, le célèbre mathématicien CHASLES (vous savez le théorème).

Il y a là notamment la fameuse lettre, écrite en français tout de même, par Cléopâtre sans doute en Egypte à Jules-César, dont la lecture fit crouler de rire à l’époque le Tribunal correctionnel,  lorsque VRAIN LUCAS y fut poursuivi pour escroquerie. En voici le texte intégral :

« Cléopatre, royne, à son très amé Jules César, empereur.

« Mon très amé, nostre fils Césarion va bien. J’espère que bientost il sera en estat de supporter le voyage d’icy à Marceilles où j’ai besoin de le faire instruire tant à cause du bon air qu’on y respire et des belles choses qu’on y enseigne(…) Le XI mars de l’an de Rome VCCICX, Cléopatre ».

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA