Jul
22
MISCELLANEES: LA RAISON, LA JUSTICE ET MADAME BETTENCOURT

On sait l'affectueuse et respectueuse considération que j'ai pour Madame BETTENCOURT. Je l'ai exprimée ici.

Je me réjouis qu'on ait aujourd'hui contribué à lui foutre la paix en ayant rejeté sa demande de placement sous sauvegarde parce que bêtement on aurait oublié d'y joindre le certificat médical du médecin spécialisé.

C'est ce que j'ai compris. Si c'est vrai, je ne félicite pas ceux qui viennent de prendre une telle claque, c'était le B.A. BA que n'importe quel avocat sait en quelques mois de barre. Et peut être même en travaux dirigés de droit civil en première année.

Dépassons cette histoire.

Ne vous posez vous pas quelquefois, à la lecture de certaines assignations, la question de savoir si celui qui fait tel procès, le client, ou même son avocat qui l'a conseillé et a mis en place le procès, ne devraient pas produire en pièce n° 1 un certificat médical d'un psychiatre lui-même sain d'esprit attestant de la qualité mentale des intéressés ?

Commentaires

Que s'interroger sur la santé mentale, la normalité... On sait bien que cet état est éminemment précaire et que la ligne est bien floue entre ce qui relève de la norme et ce qui l'excède. Les pulsions qui amènent à saisir le Juge sont souvent obscures et la responsabilité de l'avocat qui ne se penche pas sur leurs contours est diabolique...

Pas nécessairement de vous, mais elle est de vous et n'est que meilleure.

En réalité, je preche le faux pour avoir le vrai.

Le vrai que c'est que la folie mène le monde. On n'arrive pas dans la vie si on n'est pas un peu fou et meme beaucoup. En politique, c'est impératif: il n'existe aucun homme politique "raisonnable" ou alors ils restent inconnus.

C'est pareil si on veut avancer dans la magiostrature.

Et au barreau alors...

L'ennui, c'est que certains foux réussissent mieux que d'autres. Ce qui veut dire aussi que le raisonnement est ... fou

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA