Mar
12
MISCELLANEES : LE MUR DES PAS CONS

 

L’édition datée d’hier de l’ineffable « Monde », sous la signature Denis COSNARD, sous un titre Pertes et profits, « Droit dans le mur ».

On y dénonce au nom de la morale (sic) l’annonce du premier cimentier mondial,   LAFARGEHOLCIM, issu de la fusion du français LAFARGE et du suisse HOLCIM : fournir le ciment nécessaire à la construction du futur grand mur de séparation entre les Etats-Unis (d’Amérique)  et les (Etats-Unis du)  Mexique.

Bla bla, on vous donne des leçons de morale.

Les affaires sont pourtant les affaires, spécialement pour LAFARGE qui est depuis longtemps une grande entreprise américaine : le journaliste n’a manifestement jamais circulé sur les routes américaines, où le nom de LAFARGE est sur tous les chantiers.

Alors, je trouve que la communication du groupe cimentier est mauvaise sur ce coup.  Elle devrait répondre ceci : nous on fait du ciment, pour tous les travaux. Si vous nous commandez du ciment pour construire des ponts, on sait faire aussi.

Les affaires vous dis-je, seulement les affaires.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA