Apr
07
NUMERIQUE : BONS ET MAUVAIS POINTS

 

 

 

Pour des raisons que j’expliquerai plus tard en détail sur ce blog, qui présentent un intérêt très important pour toute la profession d’avocat,  quand aux rapports d’affaires avec le banquier unique désigné par la CARPA  pour la gestion du compte clients, sans concurrence, au lieu de la Caisse des dépôts et consignations, au point que l’Autorité de la concurrence est désormais saisie,

 

J’ai du opérer la mutation des domiciliations bancaires de tel de mes comptes professionnels vers tel autre.

 

Une quinzaine d’opérations. Je viens donc de toucher du doigt les différences inouïes entre les uns et les autres,  quant à quelque chose d’aussi banal que de changer , si possible en ligne sur un site Internet,  une domiciliation bancaire existante, en transmettant un          nouveau R.I.B.

 

En vrac :

 

  • FREE. Le meilleur, comme toujours, c’est FREE. Techniquement un peu non pas compliqué, mais fractionné en démarches, ils adorent les codes et les sous codes, mais rien à dire. Je suis d’autant plus juste que j’ai été pour des clients en procès contre FREE (un gros que j’ai gagné) : ce sont des bons.

  • E.D.F. Un autre bien, étonnant, E.D.F., avec un suivi et des accusés de réception.

 

Tous les autres, du grand  bricolage.

 

  • ORANGE reste une administration de fonctionnaires, je n’ai pas trouvé comment travailler en ligne avec eux, c’est un mystère.

  • LA POSTE, pour la machine à affranchir : on n’y connait que la lettre (évidemment)

  • AMERICAN EXPRESS : injoignable en ligne facilement. On dirait qu’on vabraquer la Federal de réserve de New-York, à Gold Street.

  • VINCI autoroutes, gentillets, mais pas dans le coup.

  • C.N.B. COM : nul rien, de prévu.

  • LE MONDE, les pires. D’après leur site, tout pourrait se faire en ligne, mais ça ne marche pas et finalement, il faut téléphoner. Et en plus, le téléphone est payant par minutes.

 

Je refuse de payer l’U.R.S.S.A.F. par prélèvements. Je n’ai pas eu besoin de changer quoi que ce soit pour les impôts personnels (qui sont sur un compte personnel), non plus que pour la T.V.A.  puisqu’elle n’est pas domiciliée à l’avance.

 

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA