May
17
NUMERIQUE : PAS D’ALEXANDRINS POUR NAVISTA SOUS WINDOWS 10

NUMERIQUE : PAS D’ALEXANDRINS POUR NAVISTA SOUS  WINDOWS 10

Mais que font nos élus, hauts responsables de la matière numérique, à ce qu’il parait, dont une fois encore le silence masque l’incompétence.

Je n’ai lu en effet  jusqu’ici aucune de leurs réserves quant à Windows 10, comme si la profession toute entière était au-dessus  des exigences de Microsoft,  qui fait pourtant  la loi dans le monde.

J’explique : nous sommes presque tous sous Word,  avec l’une des versions de Windows. 

Seuls quelques arriérés en sont encore à des versions antérieures à Windows 7.

Et nous sommes sans arrêt relancés  désormais pour passer à Windows 10, et si j’ai bien suivi, même Madame LE PEN qui avait été la première à protester, a baissé les bras.

Nous sommes tous ainsi condamnés à Windows 10,  avec Edge. Soit le navigateur par défaut  (de notre surveillance) attaché à Windows 10.

En attendant de comprendre quelque chose à l’usine à gaz que constitue l’accès au  « cloud »,  que nos élus vont nous dire  par le menu, n’est-ce pas, tiens en nous expliquant que le système –c’est  voici plus de sept ans, celui du barreau de Paris et du barreau de Marseille,  sous le bâtonnat de MATTEI, avec le concours génial de JANSOLIN,  et l’aide de connards de mon genre, qui jouions le rôle des harkis,  le tout en  nettement plus compliqué, là où tout le monde cherchait la simplification-, bref en attendant de comprendre quelque chose, j’en  reste provisoirement à l’inutile boitier. Avec ma clé obligatoire et chérie.  Une fois encore, pas de boitier, ni de clé, ni de « cloud » avec Télé-Recours.

Sauf que l’accès au R.P.V.A. ne fonctionnait  plus sur un des ordinateurs de mon  cabinet depuis vendredi.

J’ai donc essayé de comprendre, et comme personne ne m’a rien dit, et que c’est écrit nulle part, j’en ai parlé à ma fille.

Qui m’a révélé que  sa clé  U.S.B. marchait  très bien et l’accès au R.P.V.A. aussi. Inutile d’appeler  l’informaticien, c’était compris.

Sophie est restée sous Windows 7 et moi je suis passé sous Windows 10.

Le R.P.V.A. est  donc incompatible avec le navigateur de Windows 10 : il faut paramétrer à nouveau, et conserver l’ancien navigateur uniquement pour Navista, tout en continuant de pouvoir accéder à Windows 10.

Ce qui a été fait cet après-midi chez moi au téléphone  par Navista. Merci.

Au moment où je me démerdais tout seul à régler cette question,  qui  reste inconnue de l’immense majorité des confrères, je recevais un avis du bâtonnier,  non pour attirer l’attention sur cette question technique de la plus haute importance pratique dans la vie des avocats.

Non,  pour nous inviter à une séance de lecture,   vendredi prochain,  des poèmes que son ancien associé,  désormais à la retraite,  a écrits, séance dont il assure la promotion  en annonçant le coup à boire  gratuit je suppose,  qui suivra.

Sauf s’il réussit à mettre Navista en alexandrins, ce dont je doute, on vient d’ajouter encore à la médiocrité de l’ambiance habituelle.

Tiens, il ferait bien  de les écrire sur « blog avocat », ses poèmes, VALERA.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA