Jan
31
NUMERIQUE : UN COMMUNIQUE DE LEGIFRANCE

 

C’est apparemment bien ce que j’ai écrit ici même. Un communiqué en ligne nous apprend que le retard actuel  à lire les décisions depuis décembre passé sur Legifrance est du à l’application des nouvelles règles d’anonymité et que tout rentra dans l’ordre dans le courant de la première quinzaine de février.

A suivre.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA