Nov
29
PERE NOEL ET AVOUES

Scenario catastrophe.

Voici que le Sénat n'examinera le projet de loi de fusion des professions d'avocat et d'avoué que les 21 et 22 décembre. On va faire vite, et je le crains n'importe quoi. Tout sera bouclé au 31 décembre, décrets d'application compris, avec tous les mystères qui les entourent pour l'instant.

Face au lobbing des avoués et de leurs personnels, et au silence complaisant du C.N.B., je crains fort que sur le dos des avocats actuels, tous les cadeaux soient faits aux autres. Ce sera leur Noel et nous paierons les cadeaux. Au moins pendant huit années, je le rappelle. Merci papa Noel. On connait déjà un des tarifs: 330 € par appel nouveau en matière civile ou commerciale, une concurrence déloyale, mais légale pendant toute l'année 2010, des avantages extravagants donnés aux personnels des avoués.

Spécialement à leurs juristes qui pourront entrer dans notre profession comme dans un moulin, alors que nos juristes à nous, à conditions de titres universitaires égaux comparés sur le meme temps de leur possession, seront traités à la portion congrue et devront attendre. plus longtemps.

Je dis encore que les dirigeants du C.N.B. qui laissent passer sans protester et ils ne font rien sont des traitres, oui des traitres à notre profession.

Voici certes des propos que certaines bonnes ames hypocrites diront indignes du temps de Noel.

Navré mais ils font comme si le Christ avait appelé au silence. Et ils oublient que lorsqu'il a conseillé de tendre la joue gauche alors qu'on frappait celle de droite, il n'a donné aucune indication quant à l'usage des pieds et des coups qu'on peut et ici qu'on doit donner avec. Nous devrons nous y préparer.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA