May
27
PROCEDURE : LA REFORME PRUDHOMMALE

PROCEDURE : LA REFORME PRUDHOMMALE

Etonnant que personne ne suive sur la blogosphère la réforme récente,  telle qu’issue du décret du 20 mai,  publié au J.O. le 25 mai, avant-hier.

Voici que,  confronté depuis des années aux problèmes insurmontables du travail en France, chômage, licenciements, contentieux social, c’est un tout, et l’encombrement correspondant des juridictions, on essaie de trouver des solutions.

Alors, on fait en effet dans le n’importe quoi. Pour réduire les volumes, qu’on ne réduira d’ailleurs pas.

Il faut  faire passer la pilule prochaine de l’intervention des notaires dans l’enlèvement du commencement du contentieux du divorce aux avocats, les pauvres –les avocats- ne voient jamais plus loin que leurs nez.

Alors on vient de donner à ces derniers le monopole de l’appel des décisions des conseils de prudhommes, mais concurremment avec le même droit accordé à ceux qu’on appelle désormais les défenseurs syndicaux.

Au juste, à quels avocats. Ceux du ressort de la Cour d’appel ? Surement pas, le texte ne le dit pas et ne peut pas le dire.

On se dirige à travers cette réforme vers l’unicité de la postulation, autrement dit vers la postulation unique.

Ce qui veut dire à terme la disparition même de la notion  locale des barreaux, tandis qu’on va vers un barreau national unique.

Remarquez que sur ce point, je suis ravi.

Finalement, ces socialistes sortants sont comme les pendules cassées, celles qui donnent l’heure exacte deux fois par jour.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA