Oct
16
SOCIETE : DE LA LANGUE DE BOIS A L’INDISCIPLINE

 

Par les temps qui courent, de l’affaire du président de la République de la lâcheté, à la réflexion née,   quelques semaines plus tôt  de ce que le président du Conseil constitutionnel ne pouvait pas dire,  avant la fin de son mandat, et  qu’il a écrit ensuite,  et comment encore, le principe institutionnel de la  langue de bois a volé en éclats.

Quel bonheur.

Mais ce n’est apparemment pas fini.

Voici maintenant que Monsieur Jean-Louis DEBRé va faire en quelque sorte de l’après-vente.

On annonce en effet  qu’il animera une émission de télévision sur « Paris Première » à partir du 25 octobre, appelée « Conseil d’indiscipline ».

On imagine du  subliminal là-dedans, car, après tout, le Conseil constitutionnel n’est –il pas devenu, depuis la question prioritaire de constitutionnalité,  son oeuvre, la célébration institutionnelle,    au plus haut niveau de la République, de l’indiscipline.

Quel autre bonheur.

 

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA