Jan
05
SOCIETE : ISLAM ET SUFFRAGE UNIVERSEL DIRECT

 

Le correspondant du « Monde » à Londres écrit mardi  3 janvier sur la création controversée de la carte d’identité au Royaume uni, qui fait suite à un scandale lors de l’élection du premier maire musulman d’un distinct du Grand Londres, destitué en 2015, après qu’il ait acheté le vote de ses coreligionnaires et mis sur place une usage à vote postal.

Sans compter qu’on a alors découvert ses liens avec des groupes islamistes et une condamnation pour corruption, favoritisme et abus de pouvoir.

Un rapport d’Etat de 2016 révèle des pressions sur les membres vulnérables de certaines communautés ethniques minoritaires, en particulier des femmes et ders jeunes, pour qu’ils votent selon, le désir des ainés en particulier dans les quartiers où vivent des personnes d’origine pakistanaise ou bangladaise.

Aie. On comprend mieux le rapport direct entre l’élection d’un Pakistanais à la mairie de Londres, et le Brexit, plus exactement la répartition géographique des votes. Le Pakistanais

A Marseille, il parait que les Comoriens. Je n’en dis pas davantage.

 

 

 

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA