Nov
13
SOCIETE L’ANNIVERSAIRE DU 13 NOVEMBRE

On a déjà oublié TRUMP.

Pendant qu’on organise à PARIS  à grands renforts publicitaires l’anniversaire d’une tuerie islamique au Bataclan, grands et  naïfs sentiments,  pleurnicheries  comprises en tout genre, invitations gratuites pour la presse, les Polonais ont organisé une manifestation géante pour manifester leur identité polonaise et contre l’islam.

De leur côté, les Autrichiens se préparent à envoyer à la présidence de leur République dans moins d’un mois un président dont les idées politiques ne le conduiront surement pas à dévoiler les plaques commémoratives des victimes du terrorisme d’islam.

Mots-clés: 

Commentaires

Nom: 
Pierre DOYEN

Des partisans, affiliés à une idéologie raciste, le mahométisme, nous font la guerre. Que faisons-nous ? Nous comptons nos morts. Le président de la République inaugure les chrysanthèmes, plus exactement honore de sa présence le dévoilement de plaques commémoratives dans les rues de Paris.

 

Des citoyens viennent en pèlerins sur le lieu de la tragédie déposer des fleurs ou des bougies.

 

Eprouvés par une si criminelle fatalité en effet, il ne nous reste plus qu'à bramer !

 

A nos futurs assassins nous donnons pour la commission de leurs forfaits, la fiche technique.

 

Ensuite nous aurons une nouvelle séquence action de massacres perpétrés par les commissaires de la religion de paix et d'amour, le président de la République derechef président intermittent des pompes funèbres.

 

S'ajoutera misere au tableau, le ballet habituel dans les rues de la capitale de citoyennes et de citoyens déposant, là des fleurs sur le lieu du crime, ici un ours en peluche.

 

Nos gouvernants diront comme à l'accoutumé, que l'attentat n' a rien avoir avec le mahométisme, comme quatre vingt quinze pour-cent des attentats terroristes commis de par le monde, dont les auteurs mahométans déclarent agir au nom de l'islam.

 

A propos d'histoire musulmane il nous vient à l'esprit celle du palais de topkapi où le harem était gardé par des eunuques . Ils étaient gens fort subtils, vertueux à souhait, garants sur le harem de l'exercice du monopole viril de leur maître, auteur de leur virilité envoyée au diable !

 

Une voix sépulcrale, est-ce un rêve éveillé ou un cauchemar, on ne sait, nous dit :

  • pas d'amalgame 

  • O ! Perséphone, en effet pas d'amalgame !

Comme c'est triste à pleurer. Mais en silence, dignité virile oblige.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA