Dec
07
SOCIETE : VILLES A LA CAMPAGNE, LA POLLUTION

 

Je ne comprends pas qu’on nous bassine,  comme on le fait actuellement,  avec la pollution de l’air à Paris.

Si les dirigeants de ce pays avaient quelque intelligence, ils feraient comme le suggérait jadis Alphonse ALLAIS : construire les villes à la campagne.

Ce qui s’est traduit pendant un temps en France par la politique d’aménagement du territoire, qui a été abandonnée au profit de la concentration  parisienne.

Et bien merde à Paris, qu’ils  soient pollués et qu’ils étouffent.

Nous par exemple à Marseille, on s’en fout, au moins on a le mistral qui balaie naturellement l’air ambiant.  De ceux qui ne sont pas morts par balle.

Mots-clés: 

Commentaires

Nom: 
Gilles Huvelin
Site: 
www.huvelin-associes.fr

scandaleux, révoltant, inadmissible. Depuis belle lurette et en dix ans, Tokyo a supprimé les moteurs diesel. Et fait respecter l'interdiction. A Paris, les autorités ont toujours les doigts dans le nez. -"Ben qu'est ce qui se passe ?" en somme. Résultat: 40 000 morts prématurés. Tous nos politiciens ont oublié que gouverner c'est prévoir et depuis très longtemps, nous savions que ce qui se passe allait arriver. D'abord parce que le Club de Rome l'avait dit dans les années 70 et bien avant les auteurs de science fiction avaient décrit le processus. Nos élus de carrière cooptés sont coupables et responsables. De même ils devaient être tenus pour tels en ce qui concerne l'amiante. Et que ce passe-t-il ? La seule parade est de déclarer gratuits les transports en commun...pour lesquels ils nous ont fait souscrire des abonnements. Il faut savoir aussi que les couloirs du métro sont encore plus pollués que les rues !  Bien entendu pas question non plus d'interdire de fumer sur la voie publique, continuez braves gens à attrapper le cancer, à le refiler à vos voisins, tout en payant des taxes.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA