bernard.kuchukian

Par bernard.kuchukian le 07/02/10
Dernier commentaire ajouté il y a 8 années 6 mois

On ne peut pas s'empêcher de penser à la queue des avions les uns derrière les autres attendant le décollage tous les soirs de l'aéroport J.F. Kennedy de NEW-YORK, en partance pour l'Europe, puisque tous décollent dans une plage très réduite en raison des impératifs de décalage horaire.

C'est l'impression qu'on a cependant en prenant connaissance de l'impressionnante liste des projets de loi notamment de ceux déjà passés au Sénat, tous en l'attente du bon vouloir des députés de notre Assemblée nationale, ou plus exactement de la décision du gouvernement de les appeler.

Référence : XIIIème législature, projet n° 2206.

Alors, on peut désormais prendre les paris, 1er janvier 2011 ou 1er janvier 2012 (ou plus tard tant qu'on y est) pour la suppression des avoués.

Ces derniers, qui sont décidemment les plus forts, ont gagné contre le gouvernement, parce que notre profession ne s'est pas impliquée du tout.

Si, voici qu'aux abois, le CONSEIL NATIONAL DES BARREAUX nous a adressé à tous et à chacun récemment un courriel pour vanter une nouvelle fois son boitier Navista à tarif désormais réduit, à cause du coup des Marseillais, qu'on se remercie au passage.

Alors, on nous a avertis qu'il faudra OBLIGATOIREMENT son boitier Navista au 1er janvier 2011 pour faire appel. C'est faux, archi faux.

On peut donc résumer comme suit : la profession est mauvaise en son entier et ceux qui parlent au nom de ses élus nationaux sont des menteurs.

On n'est pas sorti de l'auberge, quel malheur.