bernard.kuchukian

Par bernard.kuchukian le 24/12/10
Dernier commentaire ajouté il y a 9 années 5 mois

En cette veille de Noel, Luc LEROUX, le sympathique chroniqueur judiciaire de LA PROVENCE, commente sobrement, comme il se doit, vous allez voir pourquoi, la rédaction des cartons d'invitation aux audiences solennelles de rentrée prochaine des tribunaux et de la Cour d'appel du ressort d'AIX EN PROVENCE.

Il constate que la mention "un apéritif suivra" en a disparu.

Enquete faite, il parait que la disparition du champagne et des petits fours est voulue , et qu'elle fera économiser rien moins que 77.000 euro dans le seul ressort d'AIX EN PROVENCE.

Les audiences solennelles seront ainsi "mises à sec" selon la formule du journaliste.

Je m'en réjouis comme avocat et aussi comme contribuable. Tout ce qui peut permettre de payer moins d'impot est un bonheur.

Non, sérieux, tous ces bouffeurs professionnels de rentrées solennelles en tout genre, c'était trop.

De méchantes langues disent meme que certains venaient remplir des petits sacs en plastique pour emporter chez eux.

Par contre, je fais le reproche aux invitants de n'avoir pas eu l'imagination d'ajouter aux cartons l'excellente formule suivante que je leur suggère (gratuitement) : "on pourra apporter son manger, pour après l'audience solennelle".

Allez, bon Noel à tous.

-----------------

P.S. Du coup, question.

Sachant qu'après les discours on ne mangera et on ne boira pas, y-aura-t-il toujours autant de présents ?

Par bernard.kuchukian le 24/12/10
Dernier commentaire ajouté il y a 9 années 5 mois

Un festival de mises en ligne par le batonnier Michel BENICHOU, rien moins que l'ancien président du Conseil National des Barreaux.

Son blog créé en septembre 2008 ne s'active et comment mes amis qu'à la veille de Noel cette année. Sa présence active nous honore à tous.

Bienvenu, et bravo au barreau de Grenoble représenté désormais par rien moins que deux batonniers et pas des moindres.

Quels beaux échanges en perspective...

J'en suis ébahi.

Par bernard.kuchukian le 24/12/10
Dernier commentaire ajouté il y a 9 années 5 mois

Ils doivent etre drolement contents chez NAVISTA à ce 9ème jour de silence.

Par bernard.kuchukian le 24/12/10
Dernier commentaire ajouté il y a 9 années 5 mois

Ils doivent etre drolement contents chez NAVISTA à ce 9ème jour de silence.

Par bernard.kuchukian le 23/12/10
Dernier commentaire ajouté il y a 9 années 5 mois

Je suis taisant pour le 8ème jour.

Par bernard.kuchukian le 23/12/10
Dernier commentaire ajouté il y a 9 années 5 mois

Et de huit.

Par bernard.kuchukian le 23/12/10
Dernier commentaire ajouté il y a 9 années 5 mois

J'ai souvent exposé ici et ailleurs la question de l'indemnisation de la suppression des avoués.

J'ai dit que Jacques ATTALI a écrit qu'il était contre. Moi aussi.

Mais que sommes nous ?

J'ai reçu des bordées d'injures que j'ai du effacer de mon blog, et puis aussi des protestations distinguées de certains confrères toujours mieux pensants que les autres. Les moralistes à la mords moi l'oeil. Du genre ceux qui aimeraient bien taper dans la caisse et donnent des leçons aux autres.

Et puis j'ai écrit le 17 octobre que les jeux étaient faits.

Mais on ne me lit pas assez. C'est sur que c'est mieux d'aller voir sur le site de l'un ou l'autre comment on rédige une attestation pour avoir trois sous dans un divorce, ou les effets juridiques modernes de la parténogénèse des pucerons.

Et puis voici:

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do;jsessionid=5AC01CD47...

On va tous passer à la caisse. Peut etre pas à compter du 1er janvier 2011, car le Fonds d'indemnisation est prévu à l'art. 19 de la petite loi qui ne sera sans doute pas promulguée d'ici au 31 décembre courant, à moins qu'on ne fasse travailler les sages en séance de soirée, après le thé et les tranches de cake (une par membre, sauf Monsieur CHIRAC qui a droit à trois = source d'information, le propre président du Conseil consttutionnel).

Or, c'est lui, le Fonds, pas Jean-Louis DEBRé, qui encaissera.

Dès qu'il sera en place, les avoués devront payer les 150 euro et évidemment devront se faire provisionner pour cela.

Voici le texte de l'art. 1635 bis P normalement applicable au 1er janvier 2011, sous réserve de la mise en place du Fonds.

Sauf qu'il parait dépassé, conçu pour une réforme appliquée au 1er janvier 2011, puisque les avocats postulants à la Cour, qu'on y cite, ça n'existera pas avant 2012.

http://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=DB345305A039C4141...

Dieu tout puissant, que nos ordres d'avocats n'en profitent pas pour déplorer cet arnaque légal, eux qui n'ont pas protesté et ont au contraire applaudi au principe de cette chère indemnisation.

Que je sache, mes communications sur le thème n'ont pas été censurées, elles, de toute façon j'en ai conservé copies ...

Un dernier point: vous voudrez bien compter avec moi le nombre de parlementaires qui attaqueront les dispositions de la loi nouvelle obligeant les plaideurs à payer pour le départ des avoués.

Je prends les paris. Pas un seul.

Par bernard.kuchukian le 22/12/10
Dernier commentaire ajouté il y a 9 années 5 mois

Voici établi ce soir vers 21 heures le classement des blogs les plus populaires suivant la blogosphère officielle. Les chiffres sont ceux qu'on peut librement consulter dans le cartouche de gauche de chaque membre. Le classement est celui que j'ai établi en fonction de l'ordre de présentation des confrères.

Dans l'ordre,

Classement de popularité, Nom, Publications, Commentaires

1, BOGUCKI, 709, 15811

2, ICARD , 796, 385

3, CREISSON, 929, 4132

4, FOUCHE, 177, 1605

5, BAUER, 1560, 3200

6, CASTON, 1095, 2688

7, GUILLARD, 231, 602

8, DE VALON, 1671, 9208

9, HUVELIN, 1150, 1013

10, NEU JANICKI, 571, 184

11, SCHMITT , 203, 230

12, POINSOT, 250, 835

13, COUSSY, 547, 606

14, VIBERT , 269, 230

15, DUVAUX, 195, 1434

16, APELBAUM, 88, 573

17, DUCELLIER, 111, 147

18,, AUTEVILLE, 552, 116

19, LEGAL, 246, 194

20, MECARY, 90, 250

21, DEHARBE, 123, 34

22, HOUDART , 332, 59

23, GIROUD, 486, 647

24, SELINSKY, 1340, 844

25, GUERIN, 201, 3278

26, HAFIZ, 601, 532

27, COLOMBANI, 666, 1850

28, FERRANTE, 182, 198

29, MICHEL, 49, 38

30, VIGUIER, 314, 1491

31, GUIBAUDO, 257, 1304

32, JALAIN, 167, 12

33, DESMARAIS, 123, 4

34, DEMAILLY, 310, 492

35, LEVRARD, 425, 1507

36, KUCHUKIAN, 605, 2019

J'ai arrêté là.

Il ne faut pas être grand clerc pour constater une incohérence absolue entre le nombre des commentaires et le classement général.

Alors, on m'opposera le nombre strictement inconnu, sauf de chaque intéressé, des consultations blog par blog.

Quel est alors le critère de la popularité: les pommentaires donc la participation "active", ou la simple lecture "passive", surtout ne pas se montrer ni prendre de risque, faire le gnou, sans compter que la simple lecture n'est pas controlée et qu'on peut en truquer le volume artificiellement.

A partir du moment où le gestionnaire des blogs vient, à travers des trois dernières censures qu'on sait (CREISSON, TERCERO et la mienne) de prouver sa duplicité, il est évident qu'on est en droit et même en devoir de remettre en question également la sincérité de son classement.

Ceci est une attaque directe. Sans frais. Droit de réponse admis. Censure redoutée...

Je proposerai sous peu une modification de ce classement faux.

Par bernard.kuchukian le 22/12/10
Dernier commentaire ajouté il y a 9 années 5 mois

7ème jour.

Taisez vous Kuchukian !

---------------------------------------------------------------------------------

OUI, MAIS:

La petite loi portant réforme de la représentation devant les cours d'appel est maintenant adoptée depuis moins de 24 heures.

Ce sera prochainement la loi définitivement promulguée par le président de la République. Certes, il y aura des recours possibles devant le Conseil constitutionnel, mais je doute fort que son article 6 soit modifié d'une seule lettre.

Cet article 6, c'est celui qui ajoute trois petis mots de rien du tout à l'article 18 de la loi de 1991 sur notre profession.

Ces mots sont: "la communication électronique".

Quant à l'article 18, c'est celui qui donne la liste des compétences exclusives des ordres des avocats. "Informatique" et désomais "communication électronique". C'est clair.

Cet article 18 a été et demeure à la base du combat du barreau de Marseille en matière de R.P.V.A.: à savoir que, sous réserve des recours des avocats mécontents, l'ordre décide et lui seul comment nous devons communiquer (comme il décide déjà comment nous devons etre assurés). A partir où l'ordre des avocats au barreau de Marseille a décidé d'accéder de telle manière au R.P.V.A. unique, sa décision est légale (art. 18) et encore plus souveraine désormais.

Et si Marseille ne veut pas de la société N. pour se connecter au bien commun qu'est la plateforme e-barreau, , on ne peut pas exiger qu'elle le fasse par un prestataire obligé.

Ces arguments, je les ai inlassablement développés depuis deux ans, et d'autres avec moi.

Il est réconfortant de constater que le vote d'hier soir démontre à tous la qualité et l 'exactitude du raisonnement.

Je demande à notre prochain batonnier et à son prochain conseil de poursuivre sur cette voie, maintenant qu'elle a été légitimée par le Parlement de la République.

Derrière cette analyse, il y a - prochain combat est celui de la gouvernance. Mais, chut, taisez vous Kuchukian !

Par bernard.kuchukian le 22/12/10
Dernier commentaire ajouté il y a 9 années 5 mois

7ème jour.

"Il existe quelque part un pouvoir si bien organisé, si subtil, si vigilant et si subversif que ceux qui le condamnent feraient bien de ne pas élever la voix quand ils le condamnent."

Thomas Woodrow WILSON, 28ème président des Etats-Unis d'Amérique