bernard.kuchukian

Par bernard.kuchukian le 31/07/11
Dernier commentaire ajouté il y a 6 années 2 mois

On se souvient du débat d'il y a une année sur l'identité nationale, notamment à cause des roms, des idées bien pensantes dégoulinantes de considérations moralistes, y compris sur notre blogosphère.

Impossible de tenir un tel débat en France. Meme Fernand BRAUDEL ("L'identité de la France") est aux ordures. Les bien-pensants l'ont-ils jamais lu ?

Je constate cependant ce midi du nouveau, à table. Il y a là entre autres un bocal de foie gras de canard. Moyen, le foie gras.

Intéressante toutefois l'étiquette qui me fait découvrir, je cite," le Comite Renaissance pour la défense de l'identité (et de la qualité) des foies gras du sud-ouest".

Il nous donc reste les canards et lers oies.

Je sens que ma cote de popularité va monter par cette information qui devrait me faire rentrer dans le rang.

Par bernard.kuchukian le 31/07/11
Dernier commentaire ajouté il y a 6 années 2 mois

Toute la gauche bien pensante, toujours à l'affut d'un bon coup, maintenant que l'affaire D.S.K. a bien écorné le parti, se rue sur les propos de Monsieur LE PEN à propos du drame norvégien.

L'indignation est le carburant du socialisme français.

Ben oui, LE PEN a raison sur un point indiscutablement. Le gouvernement norvégien est parfaitement responsable d'actes de cette ampleur. Pour n'avoir pas prévu et empêché le foldingue de service d'aller se déguiser en flic, après etre sorti d'une tenue maçonne à laquelle il était là normalement habillé en franc maçon, avec son petit tablier blanc. Dites moi, ça doit bien exister la police des renseignements généraux en Norvège, non ? Et voyons, avec une masse de présents à ce congrès social-démocrate, il n'y avait donc aucune force de police "normale". Elle fait quoi la police en Norvège ? Moi je connais meme en France des flics des R.G. francs-maçons: ils font leur boulot.

La police norvégienne, elle, va à la peche au saumon ?

Voyons, la meme affaire donnerait lieu en France à l'intervention du Fonds de garantie des victimes d'infraction, qui gère des deniers publics, sous direction publique. Bien entendu,l'argent ne fera pas revivre les malheureux qui sont morts sous les coups du foldingue précité.

MAIS, lisez moi bien, ne lisez que ce qui est écrit, rien d'autre, la sécurité publique à laquelle ont droit les citoyens de la part de l'Etat dont c'est aussi le role fondamental, a été prise en défaut, pour n'avoir pas prévu et arreté celui qui aller perpétrer son crime. C'est une faute d'une extreme gravité.

Relisez moi bien soigneusement avant de commenter. Si vous le faites. Donc, le gouvernement norvégien est responsable. Et naif d'avoir imaginé que tout est beau et gentil. Dans ces circonstances dramatiques, je n'ose pas citer le regreté Jean YANNE (tout le monde, il est...)

Par bernard.kuchukian le 31/07/11
Dernier commentaire ajouté il y a 6 années 2 mois

"Il faut instaurer la démocratie dans le monde arabe. Ainsi, le problème israélien sera-t-il résolu mécaniquement, par la paix et la compréhension mutuelle, baisers affectueux.

Les dictateurs vont ainsi tomber."

Tableau à ce jour.

En Iran, avant il y avait le shah, horrible dictateur (on ne s'en rendait pas compte quand il était un gros client de la France). Maintenant, il y a les mollahs. Il parait que c'est pire (sauf pour les Arméniens, seuls chrétiens d'orient à qui je crois qu'on fiche la paix sur place).

En Irak, avant il y avait Saddam Hussein, horrible dictateur (même observation que ci-dessus). Maintenant, on ne sait pas ce qu'il y a. La seule chose certaine est qu'on ne s'est jamais autant tué dans les rues. Quant aux Assyro-Chaldéens, mes frères chrétiens, ils doivent fuir le pays qui est le leur depuis des millénaires.

En Egypte, avant il y avait Moubarak, horrible dictateur. Maintenant, on ne sait pas, mais je crois comprendre que coté israélien, on n'est pas vraiment rassuré, quelques petits signes sont inquiétants.

En Syrie, avant il y avait un dictateur parait-il. Bon, il y est toujours. Les gens du Bass sont plus forts en Syrie qu'en Irak.

Quant à la Lybie, c'est un nouveau bourbier. Il parait qu'on va maintenant traiter "dans la durée". Autrement dit, une opération coup de poing de plus qui aura raté.

En Tunisie, avant il y avait un dictateur, Ben Ali (lui non seulement était gros client mais aussi copain, copain). Bon, pour l'instant, peut être que ça sera mieux.

Bilan : pas terrible, terrible.

Je n'évoque pas l'Afghanistan où avant c'était le chaos, et on ne flinguait pas les militaires français, tandis que maintenant c'est le chaos et on enterre à tout de bras.

J'allais oublier : Chypre, membre de l'Union européenne, dont le nord est occupé militairement par les Turcs depuis 1974.

Naïfs ?

Qui ose parler ici de naïveté. C'est odieux n'est-ce pas.

C'est loin d'être mon auteur préféré, mais les autres savent. Je ne sais plus où Sartre met en scène Daladier retour de Munich où il vient de signer avec Hitler un accord qui contre des concessions, elles, odieuses (qu'on a vite oubliées aujourd'hui n'est-ce pas) qui doit arrêter une guerre, laquelle n'est que retardée. Et quelle guerre, Juifs et autres savent...

Lorsque Daladier est applaudi au retour par les Français qui espèrent à n'importe quel prix éviter la guerre, dans sa voiture au Bourget, il leur dit : « les cons ».

Par bernard.kuchukian le 31/07/11
Dernier commentaire ajouté il y a 6 années 2 mois

Le barreau de PARIS qui a totalement raison, n'est pas d'accord avec le système numérique débile que veut lui imposer le Conseil national des barreaux, via le boitier Navista.

Alors, PARIS dit non, tape sur la table, met au point son système, meilleur, et infiniment moins cher.

Ca marche, et on la ferme.

On laisse ainsi la complication chère pour les autres.

Sous son batonnier Dominique MATTEI, un des autres,le barreau de MARSEILLE, un naif (1) quoi, imagine qu'il peut à son tour faire pareil.

Il propose de faire un petit mieux, non qu'il soit plus fort que PARIS, mais parce qu'en matière d'informatique, les choses évoluent sans cesse.

Personne ou presque ne suit, et on tape sur la tete de MARSEILLE. Bientot on se moquera.

C'est bien cela, nous avons été naifs d'imaginer que l'intelligence pouvait l'emporter.

___________________

(1) Pardon cher Dominique de te dire que tu as été naif, toi aussi.

Par bernard.kuchukian le 31/07/11
Dernier commentaire ajouté il y a 6 années 2 mois

Notre excellent confrère André ICARD, dont récemment, le blog a justement été remarqué techniquement comme le meilleur de tous ou presque, met en ligne ces jours-ci un arrêt intéressant de la Cour administrative d'appel de MARSEILLE, du 3 février 2011 (09MA02166), important puisqu'il est même publié au Recueil Lebon.

C'est tout simple : un tribunal administratif notifie une décision rendue par lettre recommandée A.R. au demandeur à l'instance. Retour de l'acte au greffe : l'adresse n'est pas bonne, peut-être, elle n'est plus bonne, l'arrêt ne dit pas. Alors nouvelle notification par le greffe à une autre adresse (au juste, comment le greffe a -t-il connu la nouvelle adresse, dès lors qu'il en était resté à celle mentionnée au dossier, laquelle, après tout, était peut être fausse par fausse déclaration du requérant ; on ne saura jamais).

Les juges administratifs balaient l'argumentaire et disent simplement ceci : l'adresse qu'il avait lui-même communiquée au greffe était erronée, (...) l'erreur dont s'agit est imputable au seul requérant. Nonobstant la circonstance que le tribunal ait notifié une seconde fois le jugement (et que cette fois-ci il ait été effectivement reçu, d'où l'appel), c'est la date de la présentation infructueuse du premier pli recommandé qui compte pour computer le délai d'appel.

Vous avez bien compris : la deuxième notification ne fait pas courir un délai d'appel nouveau. C'est la règle inverse qu'on applique en judiciaire.

On a bien lu, la Cour administrative d'appel retient la notion de « faute », autrement dit sous-entend que le requérant, qui n'a pas indiqué ses changements d'adresse en cours de procédure, est fautif et tant pis pour lui.

Au moment où, à cause du numérique, la procédure judiciaire va glisser tout doucement vers la procédure administrative, on peut noter que la décision du 3 févier 2011 est en stricte contradiction avec le Code de procédure civile, art. 670-1 :

En cas de retour au secrétariat de la juridiction (exemple : décision du J.E.X.) d'une lettre de notification dont l'avis de réception n'a pas été signé par le destinataire, le secrétaire invite la partie à procéder par voie de signification.

On rappelle qu'une signification est une notification par acte d'huissier de justice (art. 651).

Et il est jugé massivement par la Cour de cassation qu'en ce cas de retour, le délai d'appel ne court que de la signification par acte d'huissier de la décision, à la diligence de la partie intéressée (Cass, civ. 2ème, 22 juin 1983, n° 81-40854 ; 17 octobre 1984, n° 83-12102 ; civ. 1ère, 25 avril 1989, n° 87-19062 // soc. 7 mai 1987, n° 83-41900 ; 29 mai 1990, n° 87-44384 ; 7 juillet 1993, n° 90-41346)

Cette règle judiciaire est si stricte qu'il est jugé aussi qu'en cas de retour au secrétariat d'une lettre de notification avec la mention « refusée », il incombe à l'autre partie (encore) de faire signifier par huissier (Cass. soc. 31 mars 2003, n°02-30765).

Par bernard.kuchukian le 30/07/11
Dernier commentaire ajouté il y a 6 années 2 mois

Une petite information venant d'une très grande banque espagnole, la plus importante de toutes, SANTANDER (issue de la fusion absorption de CENTRAL - HISPANO avec jadis la si intelligence HISPANO AMERICANO).

A partir de lundi 1er aout, SANTANDER offrira à ses clients un moratoire de trois ans pour le remboursement du capital de leur crédit immobilier seulement sur résidence principale, s'ils ont perdu leur emploi ou si leurs revenus ont baissé de plus de 25 %. Ils devront uniquement les intérêts sur trois années de plus.

C'est évidemment seulement un tour de passe-passe comptable de grand niveau.

On fait donc sortir du poste des créances contentieuses tout ce qu'on a moratorié, le bilan est alors beaucoup plus présentable, et je suppose même qu'on ne provisionne pas.

Et on n'a même pas à "lisser les provisions", terme délicieux des contentieux bancaires, pour ne pas sortir des placards tous les cadavres à la fois.

Il parait qu'au cours des trois dernières années, l'Espagne a connu 300.000 saisies immobilières qui ont saturé le marché et fait baisser les prix.

Des idées pour la France ?

Par bernard.kuchukian le 30/07/11
Dernier commentaire ajouté il y a 6 années 2 mois

Franchement, je n'avais jamais pensé au mot correspondant et personne ne l'avait dit jusqu'ici, meme pas lui.

Jean -Marie LE PEN vient encore de mettre dans le mille, et on va le couvrir à tort d'injures en tout genre. Il a pourtant raison, quand il parle de naiveté.

Notre société occidentale toute entière est par dessus tout naive. Cette naiveté qu'on trouve dans les livres et bons principes dégoulinants de gentillesse touchant à l'imbécilité crasse.

Le mot est laché. La naiveté est partout.

Elle était meme là bas en Norvège où naivement, on n'imaginait meme pas à une police désarmée qu'un détraqué se mettrait à flinguer des dizaines de braves gens, certes naifs aussi, mais qui ne méritaient pas surtout cela.

Et puis, c'est etre naif que de considérer comme on le fait depuis 30 ans que les apports de populations allogènes (voyez comme je suis prudent en m'exprimant: dans tel film canadien bien connu, nos cousins Québécois ont dit "invasions barbares") seraient sans aucun effet négatif sur la société. Y compris sur les détraqués, qui ont réglé cette question à leur manière.

C'était etre naif que de croire depuis 10 ans que le boom immobilier artificiel allait créer l'abondance et l'opulence et que la délocalisation des industries occidentales vers la Chine allait apporter la richesse pour tous en Europe et aux Etats-unis. On leur vendra des avions, ils nous vendront des chemises disaient les couillons de l'époque: on en sera bientot à devoir acheter des avions chinois.

Et puis il y a de quoi etre inquiet. La Norvège est membre de l'O.T.A.N.: si les militaires norvégiens font la guerre comme les policiers norvégiens assurent la sécuité du pays, bonjour ...

Ah les naifs, tous enfants du regretté Paul GUTH (avec son naif à lui et ses 40 enfants qui ont fait tant de millions d'Européens).

Par bernard.kuchukian le 30/07/11
Dernier commentaire ajouté il y a 6 années 2 mois

On voudra bien s'intéresser au courrier que je ferai remettre dès lundi à qui de droit.

Par bernard.kuchukian le 29/07/11
Dernier commentaire ajouté il y a 6 années 2 mois

Ceux qui suivent mon blog se rappellent sans doute que voici de très nombreux mois, j'avais été l'un des premiers à signaler le role qu'allait jouer la mouvance Tea Party aux Etats-unis.

Voyez donc ce qui se passe actuellement au Congrès: le Tea Party a tout bloqué avec un seul credo: pas d'augmentation d'impôts et uniquement des réductions de dépenses.

Programmes sociaux, fonctionnaires, tous ces machins là, à la diète.

On va avoir bientôt la suite ici.

Quel bonheur si dans le même temps, on suivait les observations du F.M.I. qui considère que le prix français de l'immobilier est délirant et qu'il faut passer en dessous des normes actuelles. Mme. LAGARDE a du se faire l'observation que c'est nettement moins cher aux States qu'en France. Bon, et bien c'est utile qu'elle soit arrivée là.

Par bernard.kuchukian le 29/07/11
Dernier commentaire ajouté il y a 6 années 2 mois

Oui, y compris surnotre blohgosphère, pourquoi cette discrétion avec l'affaire du massacre norvégien abominable d'il y a quelques jours?

Une police incapable, pas meme de compter les malheureux qui sont tombés, un décompte des morts revu à la baisse (du jamais vu: on annonce X mort et c'est finalement moins).

Et personne qui évoque complètement le passé de l'assassin. On a bien un peu tenté la hideuse extreme droite, et allons y avec le Front national.

Personne sauf MINUTE ne dit que le tueur était l'un des membres de la Grande Loge de Norvège, dont il a été évidememnt exclu après son crime (tout de meme). Le grand maitre local, Ivar A. SKAR a fait une déclaration pour le moins embarassée.

Donc il était franc maçon. Anders BEHRING BREIVIK était meme maitre de loge à celle appelée Saint-Jean Saint Olaf aux trois colonnes.

Et si tous les sympathisants du Front national allaient soutenir maintenant que les francs-maçons sont des assassins.

Chiche.