bernard.kuchukian

Par bernard.kuchukian le 31/08/11
Dernier commentaire ajouté il y a 6 années 8 mois

C'est ahuruissant ces histoires.

Voici qu'on apprend maintenant que les pseudo pin-up (c'est surement invariable, et ne prend pas de s au pluriel) du colonel KHADAFI ont déclaré après leur capture qu'elles étaient régulièrement violées par lui et la famille.

Bon sang, mais alors tous les décideurs politiques de la terre ne penseraient qu'au vol, non pardon au viol.

J'espère que d'autres gouvernants de périmètres plus petits, professionnels notamment, ne sont pas concernables.

Ou alors, c'est la fin des haricots, encore que je me demande ce que viendraient faire des haricots dans cette affaire. A la réflexion et avec un esprit tordu ...

Ouf, sauvé, je ne dirige rien du tout.

Par bernard.kuchukian le 31/08/11
Dernier commentaire ajouté il y a 8 années 2 mois

On apprend que Monsieur STRAUSS-KHANN rentre à Paris lundi évidemment sur AIR FRANCE (aucun commentaire).

Un scoop: il parait qu'il serait porteur d'un message de Madame Nessifa DIALLO à l'adresse du parti socialiste.

Par bernard.kuchukian le 31/08/11
Dernier commentaire ajouté il y a 8 années 2 mois

Voilà qu'on me fait maintenant reproche de mon style, de ma taille, de mon poids.

Sur le blog, on écrit que je suis enooorme. Bande de Liliputiens...

Un peu de culture S.V.P. Vous qui vous abritez derrière les droits de l'homme comme les souris (pour la taille) dans leurs trous, vous devez savoir sans doute qu'avant la déclaration de 1789, les Américains avaient déjà leur déclaration d'indépendance du 4 juillet 1776. Signée par les pairs fondateurs.

Si votre culture va un peu plus loin, au delà de la simple et détestable critique physique de ceux qui ne vous plaisent pas, vous avez alors lu le document en anglais, si vous savez lire l'anglais, l'avez compris, et aavez-vous ses signatures.

La première d'entre elle est celle de John HANCOCK, la plus grosse, énooorme, beaucoup plus que les autres.

Il était député de BOSTON. Il avait voulu ainsi signer pour démontrer à tous son courage et son engagement. L'expression est courante aux Etats-unis dans l'anglais local. Un Hancock en amércain, meme d'aujourd'hui, c'est la signature de quelqu'un de courageux. Voire d'un fort en gueule.

Bien que franc-macon (voyez je ne les déteste pas), il n'eut pas le temps d'etre président des Etats unis, puisque malade, il décéda en 1793.

Il me plait bien ce HANCOCK là, dont une maison de CHICAGO a meme fait le nom d'une célébre marque de pneumatiques pour les véhicules tous terrains et engins de travaux publics... HANCOCK n'équipe en effet ni les souris, ni Liliput.

Par bernard.kuchukian le 31/08/11
Dernier commentaire ajouté il y a 8 années 2 mois

Tel huissier de justice ami (mais oui, j'en ai des amis, ça vous étonne) m'en rapporte une superbe.

Je l'ai chargé d'aller dresser le P.V. de description d'une maison que je vends aux enchères sur saisie immobilière. Le débiteur est un quidam à casier judiciaire, doublement condamné en corretionnelle et en appel pour abus de biens sociaux.

Genre escroc, mais comme tous, bien sympathique. Les juges n'ont pas été dupes.

L'huissier s'y est pris à 4 ou 5 fois avant enfin d'accèder à la maison. Il fait son boulot et m'adresse le P.V.

Voilà qui ne mérite pas cette communication.

Si pourtant, appel de l'huissier. KUCHUKIAN, le débiteur est fabuleux. Et l'huissier ami de me dire:

1°. Désormais le débiteur me tutoie,

2°. Et comme ma visite pour le P.V. se terminait à midi, il m'a meme invité à déjeuner (j'ai décliné bien sur).

Une nouvelle race de débiteurs serait-elle née dans un pays judiciairement pacifié ?.

Par bernard.kuchukian le 31/08/11
Dernier commentaire ajouté il y a 8 années 2 mois

C'est volontairemlent que mon titre se veut accrocheur.

Non seulement notre confrère HUVELIN n'a rien à voir avec la nullité, mais c'est radicalement le contraire que je soutiens ici.

Voyez donc son blog, où il traite récemment de quelque chose qui, comme ça, parait anodin. Une décision récente d'un juge de la mise en état sur une nullité de fond jugée comme relative à propos du défaut de constitution d'un avocat. Et qu'on peut couvrir plus tard.

Elle veut dire quoi en réalité ? Elle est en fait l'une des amorces de la prochaine suppression de la postulation, un des projets dans les cartons de la chancellerie. Plus d'avocat obligatoire.

A nous de lire entre les lignes de notre ami. Sinon, les nuls, ce seront nous.

Par bernard.kuchukian le 30/08/11
Dernier commentaire ajouté il y a 8 années 2 mois

Evidemment, on va encore dire que je suis prétentieux.

Au point où j'en suis arrivé, je m'en contre-fous.

Régulièrement, des confrères du coin me parlent de la blogosphère, de ce que j'y écris, du rang qui y est le mien. Ils ne me parlent pas des autres premiers, puisqu'à part notre ami Jean de VALON, dont ils parlent aussi en termes apparemment aimables, ils ne les connaissent pas personnellement, puisqu'ils sont bien hors Marseille et la région.

Et puis, aussi régulièrement, alors que je ne me flatte pas de la qualité de ce que j'écris, non, on m'oppose EOLAS. On sent bien l'envie, voire la jalousie, mais surtout la peur d'oser.

Alors, je dis à tous ces crétins qu'avant de jouer les persifleurs ou les essayeurs au rabais des autres, on se regarde la poutre qu'on a dans l'oeil.

Elle est si grosse qu'elle vous empêche de faire autre chose que de critiquer ceux qui ont le courage d'écrire, de s'engager, de dire, de proposer, et pas sans arret de baver dans l'anonymat le plus complet sur ceux et celles qui leur sont infiniment supérieurs, ne serait -ce que par leur courage et leur engagement.

Quant à EOLAS, contre qui je n'ai rien en bien ou en mal, qu'il reste là où il est, puisqu'ayant souhaité l'anonymat, il n'a justement pas droit à notre blogosphère. Laquelle doit obéir au moins sur nos blogs à la règle de l'engagement sans se cacher.

Les choses sont-elles plus claires ainsi, ou en faut-il encore une couche ?

Par bernard.kuchukian le 30/08/11
Dernier commentaire ajouté il y a 8 années 2 mois

Le rédacteur en chef du Point soutient que le sort de la présidentielle de 2012 se joue à Marseille sur la sécurité.

Moi, qui ne suis que rédacteur en chef et unique journaliste du blog de Bernard KUCHUKIAN, je n'ai pas les compétences de l'autre rédacteur en chef. Enfin, je dis cela, et n'en pense pas un mot. Bon.

Je dis cependant ceci:

C'est surement pas gagné pour l'équipe en place. Ce n'est pas en emmerdant comme on le fait depuis maintenant 10 jours, parce que nous avons un 3ème préfet de police en 18 mois, les automobilistes pour que des policiers peureux montrent au préfet de police qu'ils font quelque chose, qu'on va erradiquer la criminalité locale.

Je viens de me jeter avec un policier et sa belle moto B.M.W. sur la Canebière, parce que ma pauvre Honda Transalp avait effleuré la ligne blanche dans un de ces embouteillages dont cette artère a désormais le secret, maintenant qu'avec un inutile tramway, on en a réduit la largeur à celle d'un chef lieu d'arrondissement (je ne sais plus comment ils disent là bas maintenant) de Haute Kabylie, dans la willaya-département de Tizi Ouzou.

Avec sa belle moto, ce gardien de l'ordre public ne risque surtout pas d'aller se promener dans les quartiers nord. Trop dangereux, sans compter qu'on lui piquerait sa moto, une B.M.W. qui fait vroum vroum, qui'il ne pourrait plus montrer à sa femme, sa maitresse, sa maman si elle est encore en vie, sa copine, ses gosses ou aux voisins, qu'il est un super flic.

Attention, celui qui écrit ici est comme on sait un réactionnaire grand teint et pur jus, par tradition familiale, et améliorations supérieures personnelles, et surtout pas un anarchiste: voyez donc du coup le niveau auquel nous sommes arrivés dans le système GAUDIN.

Bref, entre Monsieur GUEANT et Monsieur GOLLNISCH, il n'y a pas photo.

Par bernard.kuchukian le 30/08/11
Dernier commentaire ajouté il y a 8 années 2 mois

Puisque le barreau de PARIS est prêt à accepter tous les confrères de province sur son remarquable système de communication électronique avec les juridictions, hors boitier Navista,

J'appelle tous les batonniers de France à demander l'inscription de leurs barreaux au système parisien, et tous plus généralement tous les confrères concernés à faire de meme.

Voici déjà ce que j'ai écrit ce matin à mon propre batonnier.

Suivant la célèbre formule de Georges DANTON, "de l'audace, encore de l'audace toujours de l'audace". Il ajoutait "et la patrie est sauvée'. Ici, nous nous sauverons et sauverons la profession de Navista.

Par bernard.kuchukian le 29/08/11
Dernier commentaire ajouté il y a 8 années 2 mois

Oui, nous sommes à quatre mois du 1er janvier 2012, date théorique et légale, de suppression définitive des avoués.

Rien ne se passe. Rien ne bouge. Les greffes ne sont pas prêts.

Alors, je prends le pari: la réforme sera reportée d'au moins 6 mois. Ce sera dans le collectif budgétaire.

J'ai pris date.

Pendant ce temps, où en est le recours en Conseil d'Etat et en annulation contre le décret d'indemnisation ?

Par bernard.kuchukian le 28/08/11
Dernier commentaire ajouté il y a 8 années 2 mois

Il parait que la deuxième et la troisième banques grecques fusionneront par échanges d'actions, demain ou après-demain, l'EUROBANK et l'ALPHABANK, et seront recapitalisées par des actifs quataris.

En voilà une bonne nouvelle. C'est vrai que les Français, on a déjà assez donné, avec et y compris LA POSTE. La pauvrette.

Aux autres maintenant. Je parie meme qu'ils géreront beaucoup mieux que nous.

C'est quand qu'on fera tomber les tetes des dirigeants bancaires français qui nous ont mis dans cet état ?

Il parait aussi que les Chinois ont acheté le port du Pirée pour en faire un hub européen. Chinois, venez donc acheter aussi le port de Marseille pour en faire un hub. Localement, vous trouverez le seul armateur d'importance français C.M.A. C.G.M. encore en vie dont la moitié du capital appartient à ... des Turcs.

Et puis vous trouverez aussi les moteurs BAUDOIN, seule entreprise mécanique marseillaise encore en vie voici peu, rachetée par vous, Chinois, afin sans doute que certains fassent de jolies opérations spéculatives immobilières.

On ne sait plus quelle langue parler désormais ici.