bernard.kuchukian

Par bernard.kuchukian le 05/08/11
Dernier commentaire ajouté il y a 7 années 8 mois

C'est bizarre cette crise financière et boursière qui intervent en plein mois de ramadan, qui tombe cette année en aout, ce qui n'est pas si courant.

Et si les cheiks ne jouaient plus en bourse ?

Par bernard.kuchukian le 05/08/11
Dernier commentaire ajouté il y a 7 années 8 mois

Dans le décret du 1er aout courant qui nomme dix conseillers à la Cour de cassation, j'en distingue deux, que je connais personnellement et pour leur particulière implication meme si elle est à l'échelle de l'affaire, c'est-à-dire au niveau de praticiens éclairés, Messieurs Albert MARON et Robert PARNEIX, respectivement présidents de chambre à Versailles et Aix en Provence, que je me permets de féliciter bien sur.

Tandis que je me dis que là haut, arrivent des gens "dans le coup". C'est bon signe.

Par bernard.kuchukian le 04/08/11
Dernier commentaire ajouté il y a 7 années 8 mois

On évoque un impot nouveau de un pour cent pour les revenus supérieurs à 1.000.000 €. Je ne suis pas concerné.

Mais je suis d'accord, oui à l'impot unique et universel, et général à 1 %, 2 %, 3 %, 10 % sur les revenus. De quelque montant que ce soit: ce sera toujours mieux que les 50 % actuels.

Par bernard.kuchukian le 04/08/11
Dernier commentaire ajouté il y a 7 années 8 mois

On va bientot n'y plus rien comprendre, sauf que les spéculateurs tiennent la presse.

Voyons, je lis dans Slate en ligne (c'est en anglais) journal électronique du Washington Post, qu'on se plaint sérieusement d'entendre les clients dire que c'est trop cher et qu'ils ne veulent plus acheter. Quand on connait les prix américains et les prix français à produits identiques ou comparables, hors spécilités culinaires françaises, bien sur, c'est à rever. Plus cher qu'en France, là-bas, à mon avis éclairé il n'y a guère que les chaussettes (je n'ai jamais compris pourquoi).

Par bernard.kuchukian le 04/08/11
Dernier commentaire ajouté il y a 7 années 8 mois

On sait tous le reproche fait aux avoués finissants.

La plupart du temps (il y avait heureusement quelques rares exceptions), ils photocopiaient le travail de l'avocat, le signait et le signifiait. C'est meme pas moi qui le dit, c'est dans le premier rapport ATTALI.

Appparemment, les évenèments n'ont pas fait comprendre aux autres que ce temps devait changer. Exemple.

Quarante huit heures après que mon projet d'assignation entièrement rédigé a été transmis à l'huissier de quelque part en France pour signification, je m'aperçois que le texte des déclarations de comparution n'est pas le bon. Je le contacte immédiatement et lui dis que j'espère qu'il a vu l'erreur et l'a corrigée. Légalement, c'est bien lui, non, qui doit faire, sans quoi, il suffirait d'envoyer une lettre recommandée par la Poste, ça ne marcherait pas mieux, mais ce serait nettement moins cher.

Réponse téléphonique de l'huissier: non, l'acte a été signifié tel quel. Je cite: " vous comprenez, nous n'avons pas le temps de relire les actes".

Bien.

Par bernard.kuchukian le 04/08/11
Dernier commentaire ajouté il y a 7 années 8 mois

Par exemple à travers l'affaire du vol brésilien d'AIR FRANCE et de ses malheureuses victimes, les débats en cours, le terme est d'ailleurs faible, démontrent que finalement nous autres avocats avons seuls la culture du doute.Seuls en effet, nous considérons que nous ne sommes pas détenteurs de la vérité, qui doit etre dite par le juge, après qu'il ait entendu l'autre qui aura dit l'exact contraire de nous.

Prenons le syndicat des pilotes de ligne, il dit si j'ai bien compris qu'il est impossible, qu'il est inconcevable par principe et définition qu'un pilote ait pu comme une faute. Idem pour la compagnie.

Alors tous sont autour la commission administrative qui a été désignée pour essayer de faire changer son rapport, lequel ne sera que ce qu'il sera devant un tribunal, lequel je l'espère aura aussi cette culture du doute, encore que certains magistrats pensent au plus profond d'eux memes détenir LA vérité absolue.

Par bernard.kuchukian le 03/08/11
Dernier commentaire ajouté il y a 7 années 8 mois

Depuis le temps que toutes les tetes élues de notre profession sont sur la question, là haut et ailleurs, et que la chancellerie idem, on a du concevoir un logiciel pour traiter les dossiers dans les juridictions.

En fait, on n'a rien fait

Un machin qui ouvrirait un dossier, lui donnerait une adresse électronique, distribuée aux seuls avocats de la cause, enregistrerait à bonne place et à bonne date la réception des constitutions, conclusions, bordereaux, pieces, et tout-ce-que-vous-voulez, qui éditerait des listes de choses à faire et à produire dans des temps déterminés, qui éditeraient des relances automatiques personnalisées, qui suivraient aussi les expertises en cours (je parle en matière de construction), bref qui ferait à la fois le travail du juge de la mise en état et celui du greffier.

Qui servirait aussi malheureusement de passerelle vers la banque quand il faudra bien financer les 35 € plus les 150 € x parties à l'appel.

J'arrete là, car je ne suis ni élu ni payé pour expliquer ce qu'il faut faire à des gens infiniment plus intelligents que moi puisqu'ils ont été élus et qu'ils le disent. Le pire est encore qu'ils le croient.

Ce qui est genant, voyez-vous, c'est que le moment venu, aucune tete ne tombera: à partir du moment où les pseudos responsables élus ne sont que les représentants fidèles d'une base ignorante et incompétente, pardon qui se complait dans l'ignorance et l'incompétence, tout est alors normal.

Et vous allez les voir tous protester, alors qu'il faudrait s'en prendre à eux memes seulement.

Dommage qu'on nous ait oublié Jacques, Dominique et moi et d'autres encore à la réunion paritaire ordre-Tribunal de juillet. J'auraius pu parler du vade-mecum à établir. Mais il est vrai que depuis Villers Cotteret et François 1er, le latin n'a plus cours dans les tribunaux.

Par bernard.kuchukian le 03/08/11
Dernier commentaire ajouté il y a 7 années 8 mois

Le monde craint un effondrement général, c'est un peu la panique partout.

Pendant ce temps, notre président fait du vélo dans le Var.

Serait-ce un signe d'écologie sinon de pénurie d'énergie ?

A réfléchir.

Par bernard.kuchukian le 03/08/11
Dernier commentaire ajouté il y a 7 années 8 mois

Il y a des dizaines d'années que je constate et tous avec moi que la vie est moins chère aux Etats-unis qu'en France et généralement en Europe, tandis qu'on n'y a pas le sentiment que la pression fiscale y soit plus forte que chez nous. On a meme la certitude du contraire. De l'exact contraire, puisque toutes les taxes apparaissent sur toutes les factures, systématiquement.

Et pourtant, le pays dépense des fortunes militaires entre autres choses, sans lesquelles il n'y aurait aucun ordre et aucune paix dans le monde.

Une agence appelée BIPARTISAN POLICY CENTER a publié chez jours un tableau recopié par REUTERS qui annonce la trésorerie américaine après le 2 aout. C'est ahurissant et en dollars:

3 aout, recettes 12 milliards, dépenses 32 milliards (dont 23 milliards pour la sécurité sociale)

4 aout, recettes 4 milliards, dépenses 10 (dont 3,1 pour le plan spécial d'aide médicale généralisée)

5 aout, recettes 7 milliards, dépenses 12 (dont 3,4 pour le persionnel et 2 pour l'armée)

8 aout, recettes 11 milliards, dépenses 11 (ouf, dont 2,2 pour l'aide médicale généralisée, 1,4 pour l'armée)

9 aout, recettes 4 milliards, dépenses 11 (dont 2,5 pour l'aide médicale généralisée, et 1,5 pour l'éducation)

10 aout, recettes 10 milliards, dépenses 19 (dont 8,5 pour la sécurité sociale).

J'arrete, la suite, c'est autant de milliards pour l'assurance chomage et autres.

C'est quoi la vérité ?

C'est que les programmes sociaux ruinent l'économie américaine comme ils ruinent celle de l'Europe.

Il faut cesser de jouer les riches quand on n'a pas les moyens. La redistribution systématique des prétendues richesses (ici des dettes futures) est une superbe erreur économique que commettent tous les dirigeants en place uniquement préoccupés par leur réélection.

Il faut mettre les Américains au travail.Vous avez raison, Monsieur OBAMA. Au juste, quel travail ? Où sont passées les usines américaines ou européennes ?

Par bernard.kuchukian le 03/08/11
Dernier commentaire ajouté il y a 7 années 8 mois

Ca devait finir par arriver un jour ou l'autre. On découvre que des Chinois ont copié IKEA en Chine et y ont construit un magasin tout pareil. Meme concept, meme présentation, memes couleurs, etc. Evidemment memes produits, mais là, personne ne pouvait faire autrement, puisque tout est fabriqué en Chine, au meilleur prix et dans une bonne qualité.

Le piège de la délocation industrielle qui a été celui de la facilité se referme ainsi sur l'Occident.

Je me souviens avoir gagné voici longtemps un procès contre une grande marque de jeans qui reprochait à des clients de la contrefaçon, alors que les produits importés venaient des usines chinoises qui fabriquaient pour les grandes marques. C'étaient les memes exactement, quant aux caractéristiques distinctives, moins la marque, mais celle-ci n'était pas utilisée.

On a tué littéralement les industries européennes de la confection et de la chaussure. Les taxes à l'importation n'ont servi à rien pour les chaussures, elles sont arrivées au moment où les Espagnols, les Italiens et les Portugais avaient rendu l'ame. Je ne parle pas des Français depuis longtemps largués.

Qu'on ne me parle pas non plus de qualité. Du vent.

J'ai suivi dans le temps la descente aux enfers du plus important producteur européen de velours. Je ne donne pas la marque. Ceux qui savent. Ca commence par C et ca termine par T. Dernier fleuron du groupe Boussac, repris par des industriels et commerçants qui ont on cru longtemps. Et puis la fin a sonné.Le président marseillais de la société m'expliquait voici des années déjà que le velours chinois vendu rendu fini en France, livré, coutait moins cher que le treillis de base sur lequel il fallait piquer le coton. A qualité au moins égale au produit fini français.

Et bien ldes Chinois vont jusqu'au bout de leurs affaires. Puisqu'ils fabriquent, ils doivent distribuer aussi: après tout, le style IKEA c'est aussi celui des produits qu'on y vend, sans compter les bureaux d'étude qu'on a délocalisés, devinez ou? Là bas en Chine.

Naivetés économiques du monde occidental.Tiens meme OBAMA vient d'annoncer aux Américains qu'il fallait se mettre au travail. En France avec 35 heures et des charges sociales délirantes, on a encore à faire, non ?