bernard.kuchukian

Par bernard.kuchukian le 02/09/11
Dernier commentaire ajouté il y a 8 années 8 mois

La France entière (j'exagère) connait les avatars de notre vieux palais de justice, qui sert maintenant de Tribunal d'instance.

Il n'est pas si vieux que cela, 150 ans, mais bien qu'en forme de temple grec (comme partout à l'époque), il a été construit sur des pilotis. Il est en travaux de consolidation depuis sa construction, et en 42 ans de barre, je l'ai connu au moins quatre fois en travaux, tandis qu'on y a injecté des centaines de milliers de mètres cubes de béton pour éviter qu'il s'enfonce.

Nous avons ici notre tour de Pise.

Ce batiment est célèbre aussi pour abriter des archives originales, vous savez celles qui s'auto incendient (voir ce qui a été écrit ici il y a quelques mois).

Alors, pour la énième fois, c'est un gateau superbe pour les entreprises désignées par le ministère, on va encore y faire des travaux.

Du coup, on va virer ailleurs les services qui y sont installés.

En janvier prochain, on enverra le Tribunal d'intance dans une caserne désaffectée, à quelques kilomètres de là, dans une rue obscure du quartier pas très rigolo ni vraiment sur de l'arrière gare Saint-Charles et on ne pourra pas stationner. Pas de métro, ni de tramway, un bus rarissime. Le bonheur.

Du coup, il faut bien payer les travaux,

Il parait que la chancellerie qui avait pris en location un batiment de l'ordre à coté du Tribunal pour y installer quelques chambres du Tribunal de grande instance, a décidé de déménager aussi. Je crois comprendre que les juges et greffiers ne prennent pas ces déménagements avec le sourire.

A vrai dire les avocats, surtout pas les avocats, non plus.

Que faire ? Les vendre peut etre. Ou les affecter à l'informatique. Aie, j'ai dit ce qu'il ne fallait pas dire.

On-veut- des- nouvelles.

Par bernard.kuchukian le 02/09/11
Dernier commentaire ajouté il y a 8 années 8 mois

Bon, ils ne savent pas ce qu'est l'Eldorado, mais partout, à Marseille en particulier, ailleurs aussi sans doute, sévissent les arracheurs d'or dans les rues, activité lucrative permise par la prolifération des officines d'achat de l'or volé, soient autant de recéleurs. Mais que fait la police ?

C'est pas nouveau pour moi, et ceux qui me suivent savent bien les démélés familiaux en mars dernier, lorsque mon épouse a été agressée dans la rue et son collier en or volé. Bon cette fois-ci c'était bien terminé pour elle qui n' a pas été blessée tandis qu'aidée par un témoin comorienne la police a été exemplaire (je n'écrirai pas cette fois-ci) et que tout est rentré dans l'ordre. Collier compris.

Le procureur de Marseille, Monsieur Jacques DALLEST, qui décrit Marseille comme "volcanique" a été alerté et le reste, car malheureusement, mon épouse n'a pas le monopole de l'agression au collier en or.

Du coup, le procureur a déclaré hier à la rentrée du Tribunal que ce sont plusieurs personnes qui sont agressées dans la rue par des individus souvent mineurs à la recherce de bijoux en or.

Trois observations:

1°.J'aime bien Monsieur DALLEST, il le sait bien,

2°. Ce sont bien les mineurs (mais quels mineurs S.V.P.) qui sont en cause, tandis qu'on oublie les recéleurs légaux,

3°. Je n'ai pas osé, ma fille non plus, expliquer à mon épouse (elle à sa mère) que le juge des enfants avait décidé d'envoyer son agresser dans une association de réinsertion... par le cirque.

Non, c'est vrai quoi, c'est dur de garder son sérieux quand on apprend par des avocats des choses pareilles.

Et puis elle m'aurait rappelé cette formule assassine qui m'avait été dite par une débitrice, je me souviens Espagnole (à cause de son accent, mais vous allez voir qu'elle maitrisait parfaitement notre langue). C'était il y 30 ans au téléphone alors que j'allais vendre sa maison aux enchères à la demande de la caisse d'épargne sa créancière.

"Vous les gens de loi, vous etes des pitres sous un chapiteau".

Par bernard.kuchukian le 02/09/11
Dernier commentaire ajouté il y a 8 années 8 mois

Je sais, je sais, je n'ai pas de bonnes lectures. Mais enfin, moi je ne critique pas ceux qui lisent les autres hebdomadaires.

La livraison de cette semaine de MINUTE comporte un dessin superbe.

Le titre en est: La Libye va bientot s'ouvrir à la démocratie.

On voit un bédouin barbu chapeauté contempler cinq panneaux électoraux, sur lesquels sont écrits : Exxon-Mobil, Shell, Esso, B.P.et Total.

Et la légende du barbu tout souriant est: " c'est beau le pluralisme."

Remarquez, si déjà il y avait celui-ci ...

Par bernard.kuchukian le 02/09/11
Dernier commentaire ajouté il y a 8 années 8 mois

Oui, enfin il écrit à tout le monde, donc à moi aussi par courriel pour essayer à nouveau de me fourguer sa salade sauce R.P.V.A.-NAVISTA, et m'apprendre qu'à compter du 1er septembre, pour les cours d'appels, les déclarations d'appel et les constitutions sont faites uniquement par numérique.

Quel progrès et quel grandiose résultat au bout de tant d'années d'efforts et d'investissement...L'informatique allait tout changer.

Je dis cependant, et alors ? , car je ne suis pas avoué, et je ne le serai meme pas à compter du 1er janvier prochain, puisqu'on va décaler l'application de la réforme d'au moins 6 mois. Sans quoi ce serait la pagaie totale.

Je note avec désespoir que la question que je pose inlassablement depuis des années n'a toujours aucun écho. Je n'ose pas parler de réponse.

Ils sont bouchés ou quoi ?

La question est la suivante. C'est bien gentil d'envoyer par Internet -NAVISTA des déclarations d'appel et des constitutions . ET LE RESTE ? Les conclusions, et truc et machin.

Silence, silence, silence.

Je vais essayer d'aller voir un pote à l'université de BOLOGNE le mois prochain. Il me dira peut etre. A pardon, BOLOGNE, c'est l'Italie...

EN ATTENDANT, on revient en France, je rappelle à mon batonnier que comme membre du groupe des 402 (il sait de quoi je parle, soyez rassurés), j'attends ma connection à l'informatique judiciaire du barreau de Paris.

Et que la matière est dans le périmètre ordinal de l'art. 18, contentieux administratif garanti à la clé dès que tout sera obligatoire.

On me dit aussi que le barreau de PARIS (c'est une formule: je sais que c'est vrai) dont on n'ignore pas ici en quelle grande estime je le tiens sur la matière, aurait quelques idées, malheureusement pas sur le marché pour l'instant. Dommage.

Par bernard.kuchukian le 02/09/11
Dernier commentaire ajouté il y a 8 années 8 mois

IL parait que les grosses tetes de l'U.M.P. se réunissent demain à Marseille en congrès pour la désignation de leur candidat à la présidence de la République. Peu de surprises à attendre. On sera une fois encore au Parc Chanot, dans le quartier chic du 8ème arriondusselebnt, bien à l'abri des éléments du nord de la ville, meme si le stade vélodrome est à coté, sauf qu'on se l'est réservé, en attendant d'en faire une opération spéculative immobilière juteuse.

Soit dit au passage, cette histoire me rappelle (mais je n'étais pas né) un congrès du Parti radical à Marseille aussi, dans les années 30, et le grand incendie des Nouvelles Galeries sur La Canebière, la mairie de l'époque n'ayant pas mis en place les services de pompiers nécessaires.

Des morts et des blessés, des dégats considérables et les moto pompes du Vieux Port, parce que distantes de quelques grandes centaines de mètres n'y faisant rien. Bon, on a eu à l'époque un plus, les Marins Pompiers, ensuite de la mise en tutelle de la ville. En voilà une idée qu'elle est belle. Si on y ajoutais le Conseil général ?

La situation d'aujourd'hui est que le parking récemment squatté Porte d'Aix par immigrés irréguliers en tout genre (chacun complétera à son choix) en face au siège du Conseil régional, dont le président a été bien taisant (il est plus locace quand il attaque LE PEN) est évidemment rentré dans le rang.

On a changé de préfet de police pour la 3ème fois en 18 mois, et on a rendu ce matin -tiens donc - le parking à son exploitant, Vinci, dont je ne suis pas actionnaire, mais tant mieux pour elle (et puis la bourse par les temps qui courrent).

Le quotidien bien pensant LA PROVENCE est content, et je vais meme pouvoir célébrer en famille mon anniversaire (seuls quelques privilégiés et/ou proches peuvent me comprendre).

"Pas belle la vie à Marseille" ? comme le dit la série télévisée débile et du meme nom qui a fait notre renommée.

On te flingue quelques mecs, on te squatte le domaine public, on te détourne quelques milliards en argent public, puis on te fustige l'extreme droite et le hideux Front national, on te fait venir les députés et hommes politiques biens comme il faut et tout rentre dans l'ordre. Té, avé la bouillabaisse et après les boules.

Pardon, j'avais oublié l'O.M.

Pendant ce temps, des crétins (au moins deux noms: Jean de Valon, pardon Jean, et Bernard Kuchukian) se désolent sur la décadence de la ville.

Vieux cons.

Par bernard.kuchukian le 01/09/11
Dernier commentaire ajouté il y a 8 années 8 mois

Voilà qu'on gamberge et qu'on voit notre ami COLLARD en candidat à la mairie de Marseille.

Je crois que ce serait une erreur.

C'est Madame LE PEN qui doit etre candidate à la mairie, et Gilbert présenté comme son premier adjoint.

Je dis que ça passera beaucoup mieux. Electoralement. Il faut un "gros coup". Là, ce serait un énorme coup.

Si on pouvait me donner une petite place ...

Par bernard.kuchukian le 01/09/11
Dernier commentaire ajouté il y a 8 années 8 mois

Voici l'histoire.

L'avocat de la partie adverse écrit directement à mon client, alors qu'il existe un contentieux en cours, et évidemment qu'il (l'avocat adverse) sait que j'existe.

On veut bien m'envoyer une copie de la lettre. Merci confrère.

Je proteste.

Le confrère adverse me répond ceci, en français vernaculaire:

"Si je me permets d'écrire à votre client, sauf erreur, je n'omets jamais de vous en adresser une copie (solution qui me parait préférable à des courriers dont la qualification officielle pourrait etre remise en cause."

Et il termine ainsi:

"En outre, ces courriers sont productibles en justice et pas nécessairement les premiers". J'ai pas compris "les premiers".

J'ai du zaper une réforme.

L'auteur de cette chose là est membre du conseil de l'ordre des avocats du barreau de Marseille, . Je sais que le batonierme lit. S'il voulait bien faire un peu de ménage chez lui... Merci par avance.