bernard.kuchukian

Par bernard.kuchukian le 31/01/14
Dernier commentaire ajouté il y a 3 années 10 mois

Le barreau de Marseille vient de m'adresser rien moins que trois messages électroniques identiques, un suffisait, pour m'informer de ce que tel maire de quartier de la ville va inaugurer sous peu une rue X . des nom et prénom d'un célèbre avocat marseillais, un pénaliste de renom, un peu remuant, décédé il y a quelques années. Le personnage avait même tâté du Front national à moment donné, mais il n'y avait pas eu de suite.

J'ai surtout le souvenir qu'il avait été inquiété par les bâtonniers de l'époque, et sauf erreur grave poursuivi au disciplinaire, avant de se retirer, malade, de la profession, ce qui a permis qu'on lui ait ensuite fichu la paix.

Qui sait si après ma mort, le plus tard possible, il n'y aura pas ainsi une rue KUCHUKIAN.

Si on pouvait aller jusqu'à une avenue, voire un boulevard, je prends (à l'avance, merci).

Par bernard.kuchukian le 30/01/14
Dernier commentaire ajouté il y a 3 années 10 mois

On apprend ce soir que les organisateurs d'une manifestation prévue ces jours-ci à Paris, « La Manif », ont obtenu par justice la commission d'huissiers de justice pour y participer comme observateurs et noter les réactions des uns et des autres et surtout celles de la police. On cite Libé qui donne l'information:

Il reviendra aux huissiers de «décrire la dispersion de la manifestation en précisant l'attitude des manifestants vis-à-vis des fonctionnaires de police présents sur place et en décrivant les mouvements des fonctionnaires de police (barrages, encerclements...)», et «se faire préciser par le responsable du dispositif mis en place les mouvements exécutés et la nature des instructions données».

Les huissiers auront également pour tâche de «décrire le cortège, l'ambiance et l'attitude générale des participants, en précisant les slogans, banderoles, les drapeaux, les revendications», «s'il y a lieu, constater l'existence de débordements (violences, slogans injurieux ou choquants) dans le temps de la manifestation et se faire préciser par les personnes présentes les motifs de leur présence et (...)

On va encore dire qu'à Marseille, les deux fadas contemplent leur nombril.

Je vois toutefois que l'idée de faire venir des huissiers constatateurs là où on le les voit jamais a germé dans la tète d'un premier fada appelé Philippe KRIKORIAN, pour la défene de son ami Bernard KUCHUKIAN, deuxième fada, qui l'a appliquée aussitôt, lui qui était poursuivi devant les faux juges avocats du Conseil régional de discipline, lesquels ont été récusés.

Car il était à prévoir des incidents d'audience, révélés par les comptes rendus sur la blogosphère de telle audience antérieure, lesquels qui évidemment, du coup n'ont pas eu lieu à l'audience suivante.

Philippe et moi ne revendiquons rien en droits d'auteur, simplement que notre qualité de fadas (l'auteur de cette qualification se reconnaitra au barreau de Marseille) soit reconnue comme celle d'apôtres du droit et de la liberté.

Allez salut.

Par bernard.kuchukian le 30/01/14
Dernier commentaire ajouté il y a 3 années 10 mois

Sous-titre: poids et mesures

Il parait que le député socialiste Razzy HAMMADI a été malencontreusement filmé dans les rues de MONTREUIL alors qu'il assénait des coups de poing à un adversaire tout en l'apostrophant dans les termes suivants : « Fils de pute ! ... Enculé de ta race ! » et en formulant cette menace : « Je vais faire descendre toutes les cités de MONTREUIL ».

Interrogé le 19 janvier par BFMTV sur le comportement de cet honorable parlementaire, on dit que M. Claude BARTOLONE, président de l'assemblée nationale, a fustigé non pas ce comportement, mais les « salopards » qui, en diffusant la vidéo sur Internet, l'avaient porté à la connaissance du public en le détachant de son contexte, celui d'une agression dont, selon ses propres dires, M. HAMMADI aurait été victime.

On ne s'étonnera pas de trouver le mot « salopards » dans la bouche d'un président de l'assemblée nationale qui, le 12 février dernier, avait traité d' « abrutis » les députés centristes quittant l'hémicycle pour protester contre le refus du premier ministre de répondre lui-même à une question posée par leur chef de file : depuis que l'élection de mai 2012 a mis un terme à l'ère de la vulgarité sarkozyste, l'heure de la distinction socialiste a sonné et Jean-Luc MELENCHON, qui se flatte de parler « dru et cru », est manifestement devenu l'arbitre suprême de ses élégances.

Le jugement porté par M. BARTOLONE ne laisse pas cependant de susciter plusieurs interrogations. On s'étonnera tout d'abord que le quatrième personnage de l'État ne voit aucun inconvénient à ce qu'un représentant de la nation victime.

Pauvre de nous si le moindre sympathisant du Front national avait dit le dixième de cela...

Par bernard.kuchukian le 30/01/14
Dernier commentaire ajouté il y a 3 années 10 mois

J'ai hésité sur le titre de ce billet.

Car, à la vérité, j'aime, et surtout je respecte les agrégés ... mais ceux de médecine lorsqu'ils sont et ils le sont, pour la plupart au surplus, des hospitaliers. La théorie et la pratique.

Mais les autres, ceux des facultés de droit, non.

Sauf, une fois encore, ceux qui ont bravé les interdictions tacites et sont également avocats. Ils sont rarissimes.

J'écris cela parce que je suis furieux, à la lecture du dernier compte rendu du conseil de l'ordre du barreau de Marseille, en ligne sur le site Internet, mais avec code, de lire les propos de tel élu en plus responsable pas bien courageux du S.A.F., incapable d'exprimer un point de vue personnel, et souhaitant... qu'on fasse appel à la consultation d'un dit professeur de faculté.

C'est dire le niveau.

Ponérocratie et médiocrité, voici le titre du commentaire qui va suivre, du moins, je l'imagine, par Pierre DOYEN.

Par bernard.kuchukian le 30/01/14
Dernier commentaire ajouté il y a 3 années 10 mois

Enfin, c'est celle des députés européens.

Ca doit etre pareil chez nous.

A lire et écouter.

Par bernard.kuchukian le 29/01/14
Dernier commentaire ajouté il y a 3 années 10 mois

Ceci résulte de l'art. 6 de la convention passée par notre hébergeur avec le Conseil national des barreaux.

Je cite : « « PROPRIETE DU CONTENU STOCKE SUR LE SERVICE

« « L'avocat reste le seul et unique propriétaire du contenu qu'il stocke, transmet ou met en ligne sur le service en vue de le rendre accessible à des tiers.

« « Il lui appartient de s'assurer que ce contenu est libre de droits et ne porte pas atteinte aux droits de tiers, et de défendre ses droits d'auteurs s'il estime qu'ils ont été violés. » »

Ainsi donc, le jour où je déciderai de quitter la blogosphère, l'hébergeur devra, sur mes instructions, transférer la totalité de ma propriété là où je le lui dirai. Ce sera sans aussi doute chez lui, car je n'ai rien à lui reprocher. Mais autrement.

Par bernard.kuchukian le 29/01/14
Dernier commentaire ajouté il y a 3 années 1 semaine

Ce billet est notamment dédié à mon ami Ridha DAASSI, un ingénieur tunisien qui soutient que toutes les révolutions sont faites par les avocats. Si seulement il avait raison.

La nouvelle constitution tunisienne, dont les constituants ont accouché après des années de réunions prévoit des choses sur lesquels on discutera ailleurs. La Tunisie a ainsi l'Islam comme religion d'Etat, ce qui ne l'empêche pas, toujours dans sa constitution, de reconnaitre la liberté de culte et ainsi tous les autres cultes avec l'imposition du devoir d'en protéger les lieux d'expression. Comment dit-on radical -socialiste en arabe ?

Une disposition tout à fait étonnante et révélatrice traite de l'eau, du droit à l'eau et de son importance. Les paysans du sud-tunisien ont été entendus.

Revenons à la blogosphère. Le plus original est ici. C'est mal traduit de l'arabe, mais on s'en fiche, car on y traite constitutionnellement de l'avocat :

Article 105

Le métier d'avocat est un métier libre et indépendant, qui participe à la réalisation de la justice et à la défense des droits et libertés. L'avocat bénéficie des garanties légales qui lui assurent une protection et lui permettent l'exercice de ses fonctions .

Ce soir, KRIKORIAN dont les idées ont du traverser la Méditerranée quand j'en ai eu peu parlé avec des confrères tunisiens influents, ce soir Philippe est content. A défaut d'être écouté au Palais royal, on, l'a un peu entendu au Palais du Bardo (1)

_____________________________

(1) C'est là qu'ont siégé à TUNIS les constituants tunisiens.

Par bernard.kuchukian le 29/01/14
Dernier commentaire ajouté il y a 3 années 10 mois

Commentant la décision récente du Conseil Supérieur de la Magistrature pour blanchir tel juge du parquet, le journalisme du Monde, édition datée de demain reprend une formule que j'avais exhumée en plaidant devant le Conseil constitutionnel l'affaire de l'indépendance des juges consulaires.

« La justice ne doit pas seulement être rendue, il faut aussi qu'elle soit vue comme ayant été rendue ",

Disait dès 1924 le lord chief justice britannique Gordon HEWART.

Par bernard.kuchukian le 28/01/14
Dernier commentaire ajouté il y a 3 années 10 mois

Et je l'ai lu cet après-midi sur mon ordinateur,

« « Vous avez demandé à participer à l'expérimentation de communication électronique en matière pénale. Nous vous remercions vivement de votre intérêt pour cette démarche qui, si elle peut présenter quelques imperfections, pourra évoluer favorablement grâce à vos signalements.

Par cet esprit constructif que vous manifesterez, vous contribuerez directement à la mise en place d'une convention prochaine entre la Cour et les divers barreaux du ressort.

N'hésitez donc pas à nous signaler toutes difficultés que vous pourriez rencontrer. » »

On se dit que tout n'est pas perdu, et qu'on ne se sera pas battu pour rien.

Merci.

Par bernard.kuchukian le 28/01/14
Dernier commentaire ajouté il y a 3 années 10 mois

Maintenant que la présidence tournante du Conseil de l'Europe est passée de l'Arménie à l'Autriche, la remise en cause de la circoncision, qui avait commencé sous l'ancienne présidence, se poursuit et s'active sous la nouvelle.

J'ai déjà écrit sur le sujet. Pour des raisons fondamentales qui n'ont rien à voir avec la religion, il faut être contre la circoncision.

Contre toute mutilation. Et derrière l'Europe.