bernard.kuchukian

Par bernard.kuchukian le 11/02/15
Dernier commentaire ajouté il y a 5 années 3 mois

 

Ils étaient tout de même allés jusqu’à prendre un sympathique Africain (déjà pour la couleur) comme responsable des jeunes de l’U.M.P.

Et vlan, hou, hou ces vilains du Front national.

Le problème, c’est qu’on vient de  découvrir que le susdit sympathique responsable n’a pas la nationalité française et que  c’est pire vivant dans notre pays depuis 10 ans, il y est toujours en situation irrégulière.

Dans la série, plus tu es démago, mieux ça marche, on continue. Et puis chapeau pour le temps de réaction ..

Remarquez, c’est dans le même genre désormais à la Cour d’appel d’AIX EN PROVENCE. Même les usagers connus devront montrer désormais leurs cartes. Je ne comprends plus, Monsieur le procureur  général et Madame la première présidente.

Je pars du principe que la France a une police et des renseignements généraux. On parle de sécurité.

De deux choses l’une. Ou les gens connus sont dangereux. Alors vous les arrêtez et vous les poursuivez.

Ou alors, ils ne le sont pas, et vous leur foutez la paix.

J’ai des amis qui montrent leur carte du Front national pour rassurer quant au risque sécuritaire. Faut-il en arriver là ?

Car je vais encore plus loin. Voyons, on peut être responsable d’un grand (?) parti politique en n’étant pas en situation régulière vis-à-vis des lois de ce pays. Ainsi donc, je suis désormais autorisé à avoir des doutes lorsque les contrôleurs privés en poste ça et là, ne me produiront pas un document d’identité tricolore etc.

Par bernard.kuchukian le 11/02/15
Dernier commentaire ajouté il y a 5 années 3 mois

 

On pourra tout dire contre moi, j’ai toujours été un des rares supporters de Rachida DATI quand elle était ministre de la justice. J’ai applaudi à ses réformes trouvant qu’elle n’en faisait pas assez.

Et la profession de la railler, de se moquer. Ils auraient même  imaginé  lui reprocher d’être née Marocaine, mais ils n’ont pas osé.

Alors voilà que la Cour des comptes analyse ce qu’elle a fait et qu’elle lui décerne un brevet de satisfaction, sous des réserves minuscules.

Bravo … consœur,  puisque vous êtes désormais des nôtres.

Ah oui, la Cour des comptes regrette qu’on n’en fasse pas autant comparé à ce que vous avez déjà fait  pour les cours d’appel et les tribunaux de commerce.

Je sens que je vais encore me faire des amis.

Par bernard.kuchukian le 10/02/15
Dernier commentaire ajouté il y a 5 années 3 mois

 

 

Voyez la suite.

Par bernard.kuchukian le 10/02/15
Dernier commentaire ajouté il y a 5 années 3 mois

 

 

Je résume. L’URSSAF fait abusivement bloquer mes comptes bancaires. Je proteste car je ne dois pas. Le J.E.X. me donne raison et ordonna mainlevée. Il condamne l’URSSAF aux dépens et à l’art. 700.

L’URSSAF   ne me  paie pas. Je demande à l’huissier de l’exécuter.

Il me répond que c’est une administration publique bénéficiant dune immunité d’exécution, il ne peut procéder à la saisie attribution de ses comptes bancaires.

Je n’ai donc plus, ce que je fais, qu’à saisir la M.N.C. soit la Mission nationale de contrôle et d’audit des organismes de sécurité sociale.

Par bernard.kuchukian le 10/02/15
Dernier commentaire ajouté il y a 5 années 3 mois

 

Procédure par laquelle suivant son droit propre une débitrice au demeurant dessaisie  fait assigner le  liquidateur judiciaire en clôture des opérations de la liquidation judiciaire.

Alors que le tarif du greffe prévoit la gratuité, le greffe du tribunal de commerce de Marseille compte 88,10 €.

Qu’en dites vous Monsieur le procureur général ?

Par bernard.kuchukian le 09/02/15
Dernier commentaire ajouté il y a 5 années 3 mois

 

Un de nos confrères parait s’amuser à parler tranquillement de guerre. On voit bien qu’il ne sait pas ce dont il parle. Il n’a jamais connu la guerre. Il est donc inconséquent. Criminel même.

Je dois bien être l’un des rares sur cette blogosphère à avoir connu la guerre. La dernière que la France ait perdue, celle d’Algérie. Oh bien sûr, je ne l’ai pas faite, j’étais trop jeune.

Mais j’étais un civil parmi d’autres. Un de ceux dont Albert CAMUS a écrit ceci : « si certains Français considèrent que, par sexe entreprises coloniales, la France et elle seule, au milieu des nations saintes et pures, est en état de péché historique, ils n’ont pas à désigner les Français d’Algérie comme victimes expiratoires. »

Alors s’il vous plait, oubliez ce qui se passe en Ukraine, Etat avec lequel nous n’avons aucune obligation dans le traité de l’Atlantique nord.

Ne nous melons pas de ce qui ne nous regarde pas : les affaires de la Russie.

Et non plus  de ce qui se passe en Israël : que dirait on si les députés de la Knesset faisaient passer telle résolution,  qui a été stoppée,  sur l’indépendance de la Corse.

Cessons pour des considérations INTERNES, alors qu’on n’est pas capables de mettre de l’ordre dans les cités, de faire les grands dans les affaires EXTERNES, alors que nous n’avons d’ailleurs pas les moyens.

Par bernard.kuchukian le 09/02/15
Dernier commentaire ajouté il y a 5 années 3 mois

 

 

Contre l’arrêt d’appel qui a rejeté le recours contre l’élection du bâtonnier.

Par bernard.kuchukian le 09/02/15
Dernier commentaire ajouté il y a 5 années 3 mois

 

C’est trop beau.

Monsieur VALLS, 1er ministre, est à MARSEILLE ce matin, et évidemment il claironne que le vrai danger c’est le Front national.

Sauf qu’au même moment, heureusement il n’était prudemment pas au même endroit dans la ville, au même moment, dans la même ville, mais dans la cité de la Castellane, de très haut danger) on a tiré sur des policiers à la kalachnikov. Apparrement sans dégat. Tant mieux.

On me dit que les militants du Front national ne sont pas dans le coup.  Le danger n’est donc pas là, Monsieur VALLS. Vous dites  décidemment n’importe quoi.

Evidemment, bien que fils de pute,  suivant tel amuseur public ( ?) en promotion par rien moins que  la commission culturelle du barreau de Marseille,  les militants étaient plutôt  à célébrer ce qui s’est passé dans le Doubs hier.

Par bernard.kuchukian le 09/02/15
Dernier commentaire ajouté il y a 5 années 3 mois

 

C’est déjà  assez  douloureux comme ça de devoir payer cet impôt stupide,  un de plus.

Sans compter que pour les professionnels, son recouvrement est fait par les URSSAF, et alors là,  on est  passé dans le très grand n’importe quoi.

Par exemple et ainsi, l’URSSAF. de MARSEILLE est un poème à elle toute seule…

J’imagine qu’ils doivent en avoir du boulot à la Mission nationale de contrôle et d’audit des organismes de sécurité sociale…

Alors, quand on n’est pas d’accord,  on va devant les tribunaux des affaires de sécurité sociale, à qui il arrive de s’y perdre, et on peut les comprendre, entre les décisions de taxation et les mises en demeure.

Et il arrive que le T.A.S.S. dise que la compétence en cas de contestation  est au J.E.X.

Et bien non, c’est faux.  C’est bien le T.A.S.S. et lui seul  qui est compétent, comme le rappelle l’arrêt du 3 février 2015 d’une des chambres sociales de la Cour d’appel d’AIX EN PROVENCE. 

Laquelle   en profite pour rappeler à bon droit, ce que tant d’avocats veulent ignorer,  que la procédure devant les juridictions de sécurité sociale étant sans frais, il n’y a pas lieu de statuer sur les dépens.

Parfait.

Par bernard.kuchukian le 09/02/15
Dernier commentaire ajouté il y a 5 années 3 mois

 

Je découvre dans des actes de procédure relatifs à la Q.P.C. sur le C.N.B.,  qu’à la  Cour d’appel de PARIS, le Parquet général comporte une « division des affaires civiles, des mineurs et de la famille. »

A l’intérieur de cette division est le « service des professions judiciaires ».

C’est tout  un programme, non ?

J’attends avec gourmandise les observations de Pierre DOYEN.