bernard.kuchukian

Par bernard.kuchukian le 02/08/18
Dernier commentaire ajouté il y a 2 années 5 mois

 

Voici que l’Autorité de la concurrence, dans la mission qui lui a été confiée par la loi MACRON 1, vient d’établir de nouvelles constatations et propositions.

Le chiffre qui m’avait été communiqué officieusement voici quelques mois et que j’ai reproduit ici, 800 nouveaux notaires à créer, est en réalité de 700, d’ici à 2020. Dans deux ans.

On demeure cependant dans l’incohérence.

D’un  coté, une profession hyper protégée, celle des notaires,  par un monopole qui reste incontournable en matières immobilière, successorale et même en partie désormais de divorce, les notaires, riches en raison de leur très faible nombre et surtout du caractère fermé de leur profession, et en nombre désormais plus important. Oui, mais à peine. Exerçant sur le terrain de la richesse.

De l’autre, la profession, d’avocat,  ouverte à tous les vents en surnombre évident, alors qu’elle n’a pas de monopole d’activité ou presque, et que son domaine d’activité n’est pas la richesse. Elle exerce sur tous les terrains, tandis que tout le monde sait bien qu’il y a désormais  plus de pauvres que de riches. 

Et l’acte d’avocat totalement passé à la trappe, lui qui pouvait pourtant etre  un domaine d’extension de l’activité des avocats,  en CONCURRENCE avec les notaires protégés.