Apr
30
DOSSIER SOCIETE : CREATION DES SOUS VICTIMES

Alors que la dégradation de notre pays est telle qu'on continue de tuer nos militaires hors de France, où ils ne font pas la guerre et ne défendent pas nos intérêts quoi qu'on en dise, alors qu'à l'intérieur de notre pays, on peut tranquillement flinguer policiers et gendarmes, la banalité de la chose est désormais atteinte au J.O. hier par la nomination à titre posthume d'un policier, malheureusement décédé en service. Seulement, comme chevalier à titre posthume de l'ordre national du mérite.

Il n'a donc même pas droit à la légion d'honneur, celle qu'on distribue si libéralement à n'importe quel saltimbanque de la chanson, par ailleurs fraudeur fiscal.

Ou au batonnier encore en vie en fin de mandat.

France, la distribution de tes décorations n'a plus aucun sens.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA