May
03
DOSSIER ARABE : DES GAGES AUX SALAFISTES ET DES COFFRES-FORTS POUR TOUS

Un tribunal de Tunis vient de condamner à l'amende des journalistes qui avaient mis sur des écrans de télévision un film un peu sacrilège parait-il aux yeux des salafistes, catégorie nouvelle là-bas, inconnue jusqu'ici, mais agsisante et défilante dans la rue. Il faut que révolution se passe...

Pendant ce temps-là, je vous assure que c'est authentique, vu de mes yeux vu, vous pouvez acheter en plein air, des coffres -forts de toute taille, y compris des gros et lourds, exposés sur des camionnettes genre pick-up garées le long des voies rapides entre Sidi Bou Saïd et Tunis.

Ce qui veut dire deux choses.

D'abord, qu'il y a des clients soucieux d'y placer leur numéraire et leurs bijoux, donc que la misère n'est pas encore là, et ensuite que ces clients-là sont ultra prudents. Dès fois que le fisc aille chercher chez les marchands officiels en magasins la liste des acheteurs de coffres-forts. Imaginez les suites possibles.

Cette histoire me rappelle la série de Pierre DAC à la radio il y a quarante ans, avec son personnage LEROIDEC, et la vente des enclumes à la sauvette dans les couloirs du métro. Sauf qu'ici, il n'y a pas de métro, mais de vrais coffres forts, et que les acheteurs n'ont rien du mot suivant LEROIDEC.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA