Oct
18
DOSSIER AVOUES: NOUVELLES DE L'AN VIII, ET PUISSANCE DU BLOGUE : LA FAMILLE KUCHUKIAN A DESORMAIS UN AVOUE A NIMES

Pour ceux qui ont suivi mes démélés avec la Compagnie des avoués de la Cour d'appel de NIMES, les misères que me fait la CAISSE D'EPARGNE, qui ne veut pas de mon argent, notre découverte commune de l'art. 94 de la loi du 27 ventose an VIII, et quelques démarches çà et là (que vous n'avez pas eues en ligne), savourez la puissance de la blogosphère.

On (les avoués) m'a désigné un avoué à NIMES, et c'est tout simplement celui vers qui je dirige habituellement mes clients depuis 40 ans (il y a 4O ans, c'était leur prédécesseur, Jacques d'EVERLANGE de BELLEVUE).

Fin de cet épisode.

Commentaires

Ben oui. Enfin, ben non, pas voulu me représenter, car un avoué ça représente. Comme un avocat quand çà postule.

Vous n'avez pas suivi, c'est sur.

Exact .... J'ai du mal à croire que l'avoué avec qui vous "travaillez" depuis si longtemps refuse de représenter votre famille

C'est pourtant vrai.

Mais finalement, sur pressions diverses, celles que je connais et d'autres que je découvrirai, les choses se sont arrangées du moins pour l'instant.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA