Aug
05
DOSSIER BLOGOSPHERE : ON N'ECRIT PAS PAR PROCUREUR

Ce billet est un texte d'ordre, de discipline (1) d'éthique.

Pas plus qu'on ne plaide par procureur, on ne doit pas écrire sur la blogosphère par personne interposée. La règle du jeu est alors faussée : on ne peut plus échanger alors avec le titulaire du blog lui-même, mais avec quelqu'un d'autre, qui n'est pas un commentateur, mais l'auteur du billet.

Exemple : notre excellent confrère CASTON accueille, sans les commenter, sans prendre parti, directement les communications de notre confrère Jean-Louis SCHERMANN.

Je dis non. Si SCHERMANN que j'aime bien a quelque chose à écrire, qu'il ouvre un blog comme tout le monde.

Et on verra quoi lui répondre.

-----------------------------------------

(1) Je vais plaire.

Mots-clés: 

Commentaires

ouvrez vos blogs !

Respirez et vivez !

Mais alors, ils ne sont pas des blogueurs.

Et il n'est pas interdit de le leur dire.

Ce que je fais.

que l'on constitue une Cour Martiale de la Bloggosphère ?

:-)

Parce que le récalcitrant est tout de meme membre du Conseil national des barreaux.

Faire exprimer ses opinions sur le site des autres manque

singulièrement d'allure et de courage.

C'est tout.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA