Apr
23
DOSSIER TRIBUNAUX DE COMMERCE : LES ARMENIENS N'ONT PAS DE CHANCE.

Le grand Charles AZNAVOUR a annulé ses prochains concerts de NEW YORK et fin avril. Il explique en effet que c'est par la faute de l'indélicat organisateur de ses galas qui lui doit beaucoup d'argent déjà et qui ne le paie pas.

Il écrit : « Il n'y a aucune raison que je monte sur scène avec tout l'argent qu'il nous doit. On ne va pas faire des représentations pour un monsieur qui nous escroque »

Moi, vous savez, je ne suis ni AZNAVOUR, ni chanteur. Je suis simplement avocat à MARSEILLE.

Dans un genre à peine différent, je suis pareil que lui.

Un mandataire judiciaire indélicat de MARSEILLE (jadis à GAP) a commandé mon travail d'avocat et ne l'a pas payé. Sous les yeux du Tribunal de commerce.

Pratiquement, ma prestation de service donc a cessé : je ne vais pas plaider pour un monsieur qui (vous connaissez la suite).

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA