Par bernard.kuchukian le 29/08/15

 

Lorsqu’il était en exil à NEAUPHLE LE CHATEAU, avant de chasser le shah d’IRAN, avec tout son régime, pour instaurer, pas mieux, une réplique islamique contraignante plus que méchante, d’un autre temps, en tout cas,  l’iman KHOMENY  avait déclaré que,  s’il le fallait, sa liberté de pensée se réduirait à son tapis de prière.

La formule est noble.

Et si la liberté de penser des avocats n’était pas réduite au tapis constitué par  la toile de notre blogosphère, ou à ce qu’il en reste, en raison des abandons successifs des gens bien – pensants ?

Moi, en tout cas, je suis très bien sur mon tapis, celui-ci  sous ma table de travail, lequel  n’est d’ailleurs pas persan, mais saharien.

Rare désormais, c’est un DJEBEL AMOUR, en poils de chameau.

Par bernard.kuchukian le 29/07/15

 

Je signale aux blogueurs le site URTIKAN.NET, c’est le premier journal satirique en ligne.

Voyez par exemple le dessin d’hier, Séguéla, le clochard et la montre Rolex.

Par bernard.kuchukian le 20/07/15

 

Non, la blogosphère ne sert à rien.

Ceux qui pensent que grâce aux billets que nous écrivons, ici sur nos blogs,  notre célébrité nous amène en plus des clients,  se trompent superbement.

Je le constate depuis des années.

Voulez-vous que je vous parle de moi ?

Volontiers. Non seulement mon travail en ligne ne m’a jamais apporté de clients, mais encore il été le support d’une mine d’emmerdements avec l’organisation ordinale.

Et pourquoi donc ?

Parce que ces gens-là une fois élus, quelquefois intelligents,  deviennent  des médiocres pontifiants, bien incapables d’écrire quoi que ce soit.  Alors ils surveillent, ils censurent. Enfin ils essaient.

Pourquoi ce billet ?

Parce que tel ami de blogosphère bien connu, qui nous a exposé ses graves ennuis de santé et professionnels pensait que ses efforts ADMIRABLES sur la toile lui serviraient à quelque chose. Il déchante et constate qu’ils ne lui ont servi à rien.

Si, pardon, voyez donc le nombre des consultants à son dernier billet.

Ils ne viennent surtout pas pour l’aider. Ils sont des voyeurs, tous content de considérer ses misères.

Par bernard.kuchukian le 09/07/15

 

Un confrère intelligent, qui fut jadis un ami, mais qui je le crois bien a complètement perdu la raison,  a placé sur nos blogs un billet ce jour, alors qu’il n’y écrit heureusement plus depuis des mois.

Il parait profiter de la détresse d’un autre confrère pour mettre en cause  nos billets à nous.

Le pire de l’affaire est qu’il est un menteur, puisque le confrère en détresse fait remarquer qu’à part GIROUD, GUILLOT et KUCHUKIAN (le clan KUCHUKIAN ?) personne ne fait rien. Bref, le commentaire est strictement contraire  et hors-jeu.

Il n’y  plus de temps à perdre avec ce genre de communication, dont l’auteur affiche apparemment un  ego   dans un cerveau surement hors de proportion avec sa boite crânienne.

J’ai bien essayé un commentaire, il l’a effacé de mise au point, et il n’a laissé subsister que GIROUD et GUILLOT.

Bon, peut-être n’aime –t-il pas les Arméniens, ça doit être cela, maintenant qu’il est dans les petits papiers de notre conseil de l’ordre, mais après tout, on s’en fout.

Tiens, cependant je le vois bien à Topkapi, je ne vous dis pas en quoi  et en costume d’époque. Dans la décadence du palais génocidaire de Dolmabahce, ils n’étaient pas ainsi vêtus.

Non, l’essentiel est qu’il faut faire quelque chose pour ICARD.

Oui, et ce n’est pas en bavant  ainsi sur moi qu’on va réussir.

Salut les copains.

Par bernard.kuchukian le 08/06/15

 

La vraie, celle d’Iran, où je suis en voyage.

Seulement parce qu’il s’agit de censure, ce  message est au passage à l’attention de la profession…

Ici,  seuls certains sites sont visés, bien précis, naturellement ce qui concerne ISRAEL ou le FRONT NATIONAL. Tapez aussi actuellement PHILIPPOT, et alors un message apparent en farsi, langue que je ne comprends pas, indiquant sans aucun doute que la suite est barrée.

 

Sauf que le système a des failles,  et que si certains sites comme CAUSEUR sont dans la censure, les billets qu’ils écrivent sont lisibles ailleurs et facilement, je ne vous dis pas où.

Toutefois, on accède sans problème au site personnel de Jean-Marie LE PEN, sur lequel je vois qu’il vient de présenter ses condoléances à la famille de l’ancien premier ministre d’Irak, Monsieur Tarak AZIZ (qui était Assyro-Chaldéen donc chrétien).

Quant à mon ami Gilbert COLLARD, il peut être tranquille. Les censeurs ont oublié son site.

Salut Gilbert, à la semaine prochaine.

Par bernard.kuchukian le 04/06/15

 

Suivant aussi le conseil de notre ami GUILLOT, je suis en Iran.  

D’un mot d’un seul, c’est certain qu’ici, ce n’est pas l’enfer. Pas vraiment, non.

Mais je vous raconterai plus tard.

En tout cas, je vois que le ton polémique a repris du service sur les blogs de certains, j’en suis ravi. Et bravo à Laurent.

Par bernard.kuchukian le 31/05/15

 

Le point commun des interventions du genre « prada » à la suite de nos billets de blog parait être le suivant :

Elles ne concernent que les blogs actifs ou très actifs, la notion d’activité exprimée en termes de nombres de mises en ligne.

Elles ne paraissent pas correspondre au volume global des consultations tel qu’exprimé par les compteurs.

Elles touchent toutes sortes de billets. Pratiquement, elles paraissent donc concerner  un nombre bien déterminé de confrères.

Bien sûr, on va dire que ce sont des spam.

En français, les spam sont,  comme disent nos cousins du Québec des « pourriels », le mot est bien clair non ?

Moi, je veux bien,  mais je ne vois pas l’utilité commerciale.  Et ce d'autant plus que si on ouvre certains de ces pourriels, on a en réponse que le lien est coupé. Ca sert à quoi dès lors ?

Par bernard.kuchukian le 30/05/15

 

Il y a des mois que je constate la visite aussi régulière qu’anonyme  de mon blog par une succession d’adresses électroniques,  commençant par prada.outlet.

On me surveille spécialement, car j’écris souvent des choses dérangeantes.  C’est du moins  ce que je me suis dit pendant longtemps.

Et puis, j’ai constaté voici quelques semaines que notre ami GIROUD,  dont le style est nettement plus académique que le mien, faisait lui aussi l’objet de telles visites. Je l’ai interrogé, et il m’a répondu que comme moi, il ne savait pas d’où elles viennent.

Voici que j’ai pris le temps d’aller voir sur les blogs de plusieurs autres confrères, y compris de ceux qui sont insoupçonnables quant à la forme et au fond. Je pense par exemple à l’excellent billet  que vient de mettre en ligne  notre ami SCHMITT sur l’obligation de reclassement.

Là encore, plusieurs visites de prada.outlet et associés.

J’aimerais bien comprendre.

Si les confrères pouvaient nous éclairer, ce serait bien.

 

Par bernard.kuchukian le 27/05/15

Oui, que devient  donc "Vox-avocats" ce machin alternatif à la blogosphère des avocats qui avait été mis en place ou devait l'etre à moment venu.

Si vous savez, pouvez-vous nous dire ?

Par bernard.kuchukian le 01/05/15

 

Au moment où je constate n’être plus que le seul et dernier avocat marseillais à écrire encore sur « blog avocats », les quelques autres s’étant retirés ou tus, tandis que tant d’autres,   d’autres barreaux,  s’expriment encore, eux,  je m’interroge.

Et je comprends que mes confrères marseillais ont peur désormais  des poursuites qu’on  pourrait engager contre eux, comme  on les a engagées contre moi.

Dieu que c’est beau la liberté d’expression telle que vécue dans notre profession.

Alors, c’est le titre de ce billet, voilà donc  que l’ordre  règne sur « Blog avocats ».

Et  qui nous  rappelle un grand Corse, comme il est en tant dans la profession marseillaise,  le comte et maréchal Horace  SEBASTIANI.

Il n’était plus le combattant de l’Empereur, sur tous les fronts et à toutes les époques,  oh non, lorsque ministre des affaires étrangères de LOUIS PHILIPPE, il déclarait à la Chambre,  transcription du  Moniteur en 1831:

« Le gouvernement a communiqué tous les renseignements qui lui étaient parvenus sur les évènements de la Pologne. Il a appris qu'une capitulation avait mis au pouvoir des Russes la ville et la place de Varsovie ; que l'armée polonaise s'était retirée dans les environs de Modlin ; que 36 000 hommes se trouvaient en Bolaquie, et qu'enfin au moment où l'on écrivait, la tranquillité régnait à Varsovie. »

L’intervention est restée plus célèbre sous le nom de « l’ordre règne  sur Varsovie », synonyme de capitulation de ceux chargés de défendre la liberté, lorsqu’elle a été anéantie, reprise plus tard par Rosa LUXEMBOURG, « l’ordre règne sur Berlin »,  et plus tard l’ordre règnera sur  Prague , … et ailleurs.