Par bernard.kuchukian le 28/09/16

 

Tiens, si je créais une rubrique technique de l’injure.

Il y a tant de choses à dire sur le sujet.

La constitutionnalité tout d’abord de la répression de l’injure, car aucune Q.P.C. n’a jamais été encore traitée sur le sujet par le Conseil constitutionnel.

La répression de l’injure de l’art. 29 de la loi de 1881 est-elle constitutionnelle.

Pour l’instant, je n’en écris pas davantage. A suivre (oui, j’ai des choses dans les tuyaux).

Ce matin, à la télé, il y avait notre confrère et mon ami  Gilbert COLLARD,  en grande forme.

Les journalistes ne retiendront qu’une seule chose de ce qu’il a dit, savoir que Jean-Marie LE PEN est un emmerdeur, première proposition,  mais un emmerdeur avec beaucoup de panache, deuxième proposition.

Il en a même ajouté une troisième, en disant que s’il arrêtait d’emmerder, il aurait du panache pour la France.

Bon, ça c’est du contentieux interne. On est entre nous.

Les journalistes n’auront pas retenu par contre  sa déclaration suivant laquelle le gouvernement actuel fait du music hall, et que le président de la République, c’est la Grande Zohra.

Je demande donc son avis au bâtonnier GIROUD,  quant à savoir si on peut publiquement déclarer qu’un élu du peuple souverain est un emmerdeur et que le président de la République est une grande Zohra. 

Merci à lui.

Encore qu’il y a risque qu’on ne soit pas d’accord. J’assume.