Par bernard.kuchukian le 12/09/13

C'est pas possible, Arnaud MONTEBOURG, le ministre de l'industrie, pour qui j'ai une tendresse particulière en raison de ses idées sur les tribunaux de commerce, lirait-il mon blog ?

Il veut en effet bousculer pour réindustrialiser la France. Quel vaste et beau programme en tout cas.

Chez moi, je le dis bien. Mais face au désert.

PORTALIS:

"C'est le barreau qui a besoin de changer d'allure, et non pas moi."

Et DON CAMILLO d'ajouter:

"Je suis comme un cuirassé dans un étang. Dès que je bouge, les grenouilles se révoltent"

Je lui apporte donc ici deux autres soutiens de taille, surtout DON CAMILLO.

Cela dit, de vous à moi, ces vastes programmes paraissent, comment dire, bien irréalistes. C'est gentil à lui en tout cas. Une bouée à la mer, quoi.

Par bernard.kuchukian le 09/09/13

Bien sur, je ne suis pas dans le « Who's Who », qui s'appelle en réalité le « Who's Who in France ». Et puis quoi encore ?

Voici cependant que je reçois ce matin une lettre publicitaire de son éditeur, annonçant sa soixantième édition, soit un ouvrage gravé à l'or chaud, ce qui est bien la moindre des choses.

Et voilà que, sans doute parce qu'il n'a pas atteint les quotas, il m'offre une souscription spéciale exceptionnelle avec : l'ouvrage en papier, et en or, une offre Internet sur 12 mois et même l'application mobile.

Le tout pour 40 € le mois, soit 480 € l'année au lieu des 650 € normaux.

C'est à de petits détails de ce genre qu'on voit que c'est bien la crise, non ?

Par bernard.kuchukian le 31/08/13

Tout le monde sait bien que notre compagnie nationale (et dire que j'en suis actionnaire, heureusement pour pas grand-chose, mais ça ne vaut pas plus) est en grave crise. Qu'il y faut faire le grand ménage, spécialement des avantages extravagants de son personnel (1).

Désolé, ils sont globalement mauvais. Et ce n'est pas en tapant régulièrement sur la tête de RYANAIR, dont les avions n'ont jamais quitté l'escale de MARIGNANE (2) qu'ils vont s'en sortir.

Le propos du jour n'est pas exactement là.

Parce qu'AIR FRANCE est avant tout une compagnie parisienne, que tout est à PARIS, par PARIS, pour PARIS, certaines compagnies étrangères ont compris qu'il fallait s'occuper de la province. Et le terrain.

IBERIA un peu, elle manque de moyens, LUFTHANSA, l'allemande, beaucoup, au départ de MARSEILLE, avec hubs équivalent et même mieux que PARIS, soit à FRANCFORT, soit à MUNICH (quel superbe aéroport, MUNICH). Et quand on voyage à l'est notamment, mais c'est également vrai sur l'Amérique, c'est non seulement plus court, mais moins cher (3)

Je suis donc client de LUFTHANSA.

Voici que ce 31 aout, c'est mon anniversaire.

Je viens tout étonné de recevoir un message de bon anniversaire de LUFTHANSA, avec une prime sur ma carte de points.

AIR FRANCE dont je suis client ne serait -ce que sur MARSEILLE-PARIS, rien du tout. Or, AIR FRANCE me connait parfaitement, y compris ma date de naissance, puisque je suis senior et que je me déclare à chaque déplacement.

Etonnez-vous après cela que les Français soient mauvais là où les Allemands sont bons. Voyez, il n'y a pas que pour des automobiles.

_________________________________________________

(1) J'étais devant et j'entendais. Un confrère dont je ne citerai pas le nom, à qui on demandait l'autre jour où il en était de son divorce, répondait que c'était fini. Et qu'il vivait désormais même par PACSé avec une hôtesse d'AIR FRANCE ce qui lui donnait plein d'avantages de transport aérien, moins 80 % si j'ai bien compris.

(2) Oui parce que pour la maintenance, AIR FRANCE a gagné : RYANAIR fait désormais entretenir et réparer à GERONE. Les salariés et mécaniciens de MARIGNANE disent merci.

(3) TURKISCH ARLINES, grande densité de réseau à l'est, fait désormais escale régulière ici. D'ici à ce que je vole turc... Ce serait un comble.

Par bernard.kuchukian le 30/08/13

On va vous apprendre que les douanes françaises viennent de saisir au Havre rien moins de 3.300 saladiers chinois, présentés comme cancérigènes.

Quelle admirable victoire de la protection des frontières européennes et ici même celles de notre République.

Au moment où il est question de frapper Monsieur ASSAD à DAMAS, mais surtout sans le chasser du pouvoir, cette participation des douanes françaises au respect des règles républicaines par l'extermination du saladier en plastique est une première victoire, que nous devons saluer ici.

Ce que je fais ici, tout en déplorant que les frontières de la République ne soient pas des saladiers mais des passoires. Il est vrai que les passoires sont déjà en place. Non ?

______________________________

(1) Pourvu que ces saladiers n'aient pas été fabriqués en Chine par un ancien client (oui, j'ai eu un client qui recyclait du plastique en Chine, mais lui, je crois, faisait dans la bassine destinée à l'Afrique).

Par bernard.kuchukian le 30/08/13

Voici que sous la pression des Allemands, qui ont en marre de payer, on va plus loin dans le nettoyage.

On avait déjà découvert dans les iles grecques de feux aveugles percevant donc à tort de fausses pensions, financées par l'Etat donc par l'Europe.

Et bien voici qu'on vient de découvrir qu'au moins officiellement, et à savoir quelle est la vraie réalité, 10 % des fonctionnaires hellènes ont de faux diplomes. (1)

On attend avec impatience les joujrnalistes de la télévision française d'épancher sur le sort de ces malheureuses victimes des néo nazis du moment...

__________________________

(1) Comme je l'ai écrit, il circule en Grèce beaucoup de vraies Mercédès, B.M.W. et Audi. La Renault est très rare.

Par bernard.kuchukian le 28/08/13

Désolé, mais cette Teutonne là a parfaitement raison.

Je rappelle à mes fidèles lecteurs que j'ai été le tout premier à annoncer sur notre blogosphère voici plusieurs années déjà les conséquences pour le moins fâcheuses et en tout cas bien couteuses de la crise grecque, parce que les Grecs nous ont copieusement menti.

Le souvenir de ce que me disait mon père : « Bernard, méfies toi des Grecs. »

Voici deux ans, j'avais redit pareil pour les combines bancaires de Chypre.

Maintenant, la chancelière allemande dit ouvertement que l'admission de la Grèce dans la zone euro a été une grave erreur

Aider les Grecs si sympathiques par ailleurs, reste donc une opération ruineuse. Eux qui sont grands conducteurs de Mercédès, d'Audi, et de B.M.W. Et oui.

J'y étais voici quatre jours à peine, je vous assure qu'on n'a pas du tout l'impression d'un pays en faillite, qui se serrerait la ceinture comme le décrivent les journalistes de la télévision française.

Par exemple, l'Europe a construit une autoroute qui part d'ISTANBUL et traverse 500 km de Macédoine grecque. Cout du péage 3 X 2,40 €. Eclairée la nuit sur plusieurs groupes de dizaines de kilomètres.

Tiens à propos des journalistes, on ferait bien d'instaurer un droit de réponse du téléspectateur ordinaire

Par bernard.kuchukian le 28/08/13

Quel rapport entre la vente des machines à laver et le numérique ?

Ce billet est écrit alors que DARTY annonce la suppression de pratiquement 10 % de son personnel. On nous parle de la crise, de la chute des ventes.

C'est un peu vrai et surtout beaucoup faux.

Car le secteur commercial global ne va pas chuter de 10 %. Bien au contraire, le développement du e-commerce en ligne est responsable de cette situation. Les autres sont moins chers que Darty, on est livré pareil et le S.A.V. est comparable.

Bref, on n'a plus besoin de grands magasins d'exposition avec des loyers astronomiques pour exposer des machines à laver à la vente. On les a comme tous les autres produits sur les écrans d'ordinateurs qu'on a d'ailleurs achetés aussi en ligne et qu'on a même pu se faire livrer dans un petit CASINO. Ou gratuitement par AMAZON. Par exemple.

Ce que nous enseigne cette affaire, comme un choc parce que tout le monde connait DARTY et qu'on va donc en reparler, c'est que l'avancée du numérique est inévitable.

Attention, il n'est pas question ici de se réjouir ou de se lamenter du licenciement de près de 400 personnes, et ce d'autant plus que nous finançons tous l'assurance chômage. Il ne faut pas régler cette question avec le coeur, comme toujours en France, mais avec la tète.

Et la tète dit qu'une grande partie de ceux-là même qu'on va mettre à la porte sont responsables de la situation actuelle pour n'avoir pas su à l' avance la gérer, l'anticiper.

A force de rester assis sur son derrière à faire toujours un quelque chose immuable et en refusant d'imaginer que le monde puisse changer, on finit par se prendre des raclées monumentales.

Que vient faire DARTY sur un blog d'avocat ?

Ceci.

Chez nous aussi, c'est commencé depuis longtemps, c'est la chute des petits emplois. Ceux qui ne demandent pas de qualification intellectuelle poussée (comme les ingénieurs), ou professionnelle technique (comme les plombiers, les mécaniciens, les électriciens).

Pas plus que nous n'aurons besoin de vendeurs d'aspirateurs, nous n'aurons plus besoin de secrétaires ni de collaborateurs, mais seulement de nos tètes, si possibles habiles à gérer l'informatique.

Bon, c'est sur que pour l'instant, il y a encore du pain sur la planche.

Par bernard.kuchukian le 13/08/13

En voulez vous la preuve ?

Regardez les coupures récentes des billets de la Banque centrale.

Ils portent comme toujours la signature du gouverneur général de cette dite banque centrale.

Sauf que c'est bien la première fois qu'on peut lire sur un billet de banque le nom du gouverneur en question: en toutes lettres :M. DRAGHI.

Par bernard.kuchukian le 12/08/13

Tandis que dans notre beau pays, les agresseurs se prétendent agressés, et qu'il existe même une majorité silencieuse de crétins pour constater le contraire tout en n'ayant pas le courage de le dénoncer, voici que les pouvoirs publics en rajoutent une autre couche.

Pour expliquer qu'on en est récession, on vous a parlé de croissante négative. « Avance en arrière » comme disent parait-il en arménien certains vieux de Beaumont.

Le Monde, qui n'a rien d'un journal factieux, n'est-il pads vrai, publie dans son édition de demain un article sur « les acrobaties lexicales » du ministre du budget ou des finances, je ne sais plus, Monsieur MOSCOVICI.

Ailleurs, on appellerait cela des mensonges. Mais ailleurs n'est plus en France, où on se ment à soi même.

Par bernard.kuchukian le 07/08/13

On apprend qu'un méthanier français de G D.F.- SUEZ vient de livrer du gaz liquide aux Emirats arabes unis, à DUBAI, qui en ont besoin pour faire tourner les centrales électriques locales produisant de l'électricité alimentant les climatiseurs dont on a également tant besoin sur place.

Voilà qui me rappelle cette authentique histoire que m'avait dite Jean-Claude COHADE lorsqu'il présidait le Tribunal de commerce de MARSEILLE : seuls les Pieds noirs peuvent en comprendre le sel.

Il me disait ainsi que l'usine FERRERO de VITROLLES venait de vendre à l'époque du couscous à l'Algérie.