Par bernard.kuchukian le 09/12/18

SPUTNIK remarque ceci :

Devant une église américaine, une manifestation de trois individus déclarant que le Père Noël n’existe pas a failli ruiner ces jours-ci  la magie de Noël pour de nombreux enfants. La police a dû intervenir pour sauver la fête.

La police du Texas a interpellé un individu qui avait tenté de faire échouer une rencontre du Père Noël avec des enfants, informe les médias américains.

Le fauteur de trouble identifié comme Aaron Urbanski, 31 ans, accompagné de deux autres individus, a manifesté devant l'église méthodiste unie de Saint Mark, dans la ville de Cleburne, où se tenait un petit-déjeuner avec le Père Noël.

Une mère de quatre enfants a raconté qu'ils tenaient des panneaux proclamant «Laissez-vous vos enfants croire en un faux Père Noël ou savent-ils qui est Jésus ?».

«Lorsque je leur ai demandé de ne pas s'en prendre au Père Noël et à Noël pour mes enfants, ils ont commencé à crier que le Père Noël n'était pas réel et qu'il était faux de l'apprendre [aux enfants, ndlr]», a-t-elle précisé.

Sur l'ordre de la police, les deux compagnons de M.Urbanski sont partis de l'église, ce dernier étant arrêté et placé dans un centre de détention du comté de Johnson.

Le maire de Cleburne, Scott Cain, a réagi sur sa page Facebook en écrivant: «Ne nuisez pas au Père Noël!». Il a ajouté: «Sans doute voulait-il du charbon dans sa chaussette de Noël […]?»

 

Par bernard.kuchukian le 15/12/17

Voici la creche à l'entrée de mon cabinet professionnel.

 

P.S. Le petit Jésus est déjà né et les rois mages sont déjà passés.

Par bernard.kuchukian le 10/12/17

Tout le monde connait les restaurants COURTE PAILLE. Chaque fin d’année, on y organise un petit quelque chose. Il me semble même y avoir vu une crèche  classique jadis.

Ce midi, à l’entrée d’un des restaurants de la chaine, il y avait une table décorée avec un bonhomme de neige en carton,   entouré de pommes de pin.

Avec un peu d’imagination, voila quelque chose qui ressemblait à une crèche, mais sans les santons,  censés être représentés par les pommes de pin, tandis que le rôle du bonhomme de neige reste ici douteux. On espère tout au plus qu’il n’était pas pour représenter l’enfant Jésus,  au demeurant pas encore né…

Il faut à tout prix calmer cette  connerie de laïcité à tout pris, y compris son relais par Madame Marine LE PEN, à qui je continue d’adresser ma désapprobation totale sur le thème, et nous sommes très nombreux parmi ses anciens soutiens, (« Marine m’a tuer »).

On a déjà eu hier le président de la République en exercice qui a fait son discours sur les marchés de la Madeleine, puis est entré dans l’église,  sans doute sans se signer, y compris devant le cercueil de Johnny HALIDAY. On imagine que le même ira demain, dans une synagogue sans kipa. Ou dans une mosquée sans se déchausser. N’importe quoi.

Respecter les règles de l’autre religion, quelles qu’elles soient,  pourvu qu’elles soient raisonnables,   non dégradantes, ni conquérantes  doit être exalté. Ce que n’a pas fait Monsieur MACRON.

Ah oui, j’allais oublier. Je rappelle que le calendrier des fêtes  nationales obligatoires de la République comporte encore une série impressionnante de fêtes religieuses chrétiennes. Enfin, juives surtout à  l’époque de référence. Le 1er janvier, la circoncision du Christ (qu’on a  alors fait juif). Pâques, l’Ascension, l’Assomption, la Toussaint, la Noel. Naissance du susdit Christ.